Voyant que la taille de la page augmentait furieusement, j'ai du la découper pour diminuer le temps de chargement : VII - VI - V - IV -  III  -  II -  I
Les nouveautés sont en bas de page !!!

Retour

Vous n'êtes pas jolie, vous êtes pire.

(Victor Hugo)

Ce qu'il y a d'ennuyeux dans l'amour, c'est que c'est un crime où l'on ne peut pas se passer d'un complice.

(Charles Baudelaire)

Je n'ai jamais eu de chance avec les femmes. Il est toujours arrive un moment où leur bêtise a dépassée mon amour.

(Paul Leautaud)

Un mari quelque peu volage
Le lendemain de son mariage
Tua sa femme a son réveil.
Moralité
La nuit souvent porte conseil....

(Alphonse Allais )

Le mariage est la principale cause de divorce.

L'amour rend aveugle, le mariage rend la vue.

Les hommes se marient par lassitude, les femmes par curiosité...Les deux sont déçus.

(Oscar Wilde)

L'amour c'est comme les maths, si on ne fais pas attention 1+1=3.

L'amour c'est comme la guerre, ça commence toujours par une déclaration.

(Anonyme)

Une enfance heureuse est une mauvaise préparation aux contacts humains.

Tendre vers l'achevé, c'est revenir à son point de départ.

Dire la vérité, oui. Mais toute la vérité, on ne peut pas, on ne doit pas.

Chaque fois le danger, avec l'animal, se fait le même pour nous.
Choisir, après viennent le souci, le péril de perdre, la crainte de semer, le regret.
De si grand mots au sujet d'un passereau ? Oui, d'un passereau. Il n'est pas, en amour, de petit objet.

C'est une langue bien difficile que le français. A peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir.

(Colette)

Les hommes c'est comme la neige, on ne sait jamais combien il va y en avoir de cm et
surtout combien de temp cela va tenir !!!!

(Stéphane)

La dérision en toute chose est l'unique défi au malheur.

(Sébastien Japrisot)

Une foi est coutume.

(Jacques Prévert)

Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin.

(Alphonse Allais)

Une femme a toujours, en vérité, la situation qu'elle impose par l'illusion qu'elle sait produire.

(Guy de Maupassant)

Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !

(Alice Sapritch)

Mesdames, vaut mieux une chiée de types qui posent leur pantalon en votre honneur,
qu'un seul qui vous le fait repasser.

(Frédéric Dard)

Les bons amants, ce sont les femmes qui les construisent.
Les hommes, il faut tout leur apprendre et surtout leur laisser croire le contraire.

(Victoria Abril)

Un homme fort ? Vous parlez musculature ?

(Françoise Sagan)

Il y a deux sortes d'OVNIs :
L'OVNI tender et l'OVNI true.

(Anonyme)

Si la femme accomplit de grandes choses, on l'admire plus que l'homme,
parce qu'on ne s'y attendait pas de sa part.

(Soren Kierkegaard) (offert par T.)

Je me sens très optimiste quant à l'avenir du pessimisme.

(Jean Rostand)

Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort.

(Beaumarchais)

Une lesbienne jouit sans penser à mâle.

(Georges Elgozy)

Si Adam avait été homosexuel, personne ne serait là pour le dire.

(Oscar Wilde)

Qu'est-ce qu'il vaut mieux être, noir ou homosexuel? C'est mieux d'être noir,
parce qu'on n'a pas besoin de le dire à ses parents...

(Catherine Bézard)

Devenez homosexuel, et élargissez le cercle de vos amis.

(Régis Hauser)

Bien sûr, des fois, j'ai pensé mettre fin à mes jours,
mais je ne savais jamais par lequel commencer.

(Jacques Prévert)

Mon dieu que l'homme est compliqué quand c'est une femme.

(Dostoievski)

Comment les autres hommes peuvent vivre sans toi ?

(Sacha Guitry)

Prie Dieu mais continue de nager vers le rivage.

(Proverbe russe)

Dieu est mort, Marx est mort et moi-même, je ne me sens pas très bien ...

J’ai des questions à toutes vos réponses.

(Woody Allen)

J'ai toujours aimé les jeunes filles.
Quand j'avais huit ans, c'était encore plus grave : elles étaient encore plus jeunes.

(Roman Polanski)

Il y a deux produits majeurs qui sont sortis de l'université de Berkeley : le LSD et Unix.
Nous ne croyons pas que ce soit une coïncidence.

(Jeremy S. Anderson)

Il est vrai que, parfois, les militaires,
s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence, négligent de s'en servir.

(Charles de Gaulle)

Un uniforme ? C'est un avant-projet de cercueil.

(Boris Vian)

Les seules personnes décentes que j'ai jamais vues aux courses étaient les chevaux.

Peu importe mon âme. l'important est que ma cravate ne soit pas de travers.

J'ai crée l'épopée de notre temps. Personne ne peut le nier. Homère lui-même était à mes côtés quand j'écrivais...
Mon Ulysse est une épopée de la chair. Tandis que d'autres se tournent pompeusement vers les étoiles,
j'ai étudié, moi, le rythme mystérieux des intestins humains.

Il y a comme une fente infinitive
par qui nous sommes d'avoir été
ce que nous serons.

La vie est suspendue dans le doute comme le monde dans le vide.

(James Joyce)

Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre.

Pour l'homme, le mensonge est un outil ; pour la femme, une parure.

(Frédéric Dard)

Créer - voilà la grande délivrance de la souffrance, voilà ce qui rend la vie légère.

(Friedrich Nietzsche)

A long terme, on est tous morts.

(Keynes)

Le doute est un hommage rendu à l'espoir.

(Lautréamont)

Ce qui importe par-dessus tout dans une oeuvre d'art, c'est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir.

(James Joyce)

Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.

Dans la flatterie, aucune précaution à prendre, aucune limite à respecter. On ne va jamais trop loin.

(Michel Audiard)

Ceux qui répriment leur désir sont ceux dont le désir est assez faible pour être réprimé.

(William Blake)

Je ne souhaite pas la mort des cons : j'aime trop mes semblables.

(Frédéric Dard)

Qu'elle qu'en soit la forme, on sait toujours par quel bout saisir une bouteille.

(Alain Gerber (Notes sur Bix Beiderbecke (The Man with the Horn)))

ce qui est vrai est simple.

(René Descartes)

C'est l'âge qui nous a forcés à arrêter, mais il reste l'envie de fumer.
C'est la même chose que pour faire l'amour. On ne le fait plus mais on en a encore envie.

L'art et la sexualité, c'est la même chose.

L'art n'est pas chaste.

(Pablo Picasso)

On imagine mal la somme de catastrophes que chacun peut supporter dans l'indifférence,
pour peu qu'elles s'abattent sur autrui.

(Georges Elgozy)

Un gentleman, c'est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste.

La vérité n'est jamais amusante. Sans cela tout le monde la dirait.

(Michel Audiard)

La superstition, c'est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences.

Un éditeur qui entre dans son bureau préfère y trouver un cambrioleur qu'un poète.

(Jean Cocteau)

Il y a une différence entre un bâtard et un enfant d'un second lit.
Ne confondons pas erratum et une variante.

(Victor Hugo)

Quand je regarde la poitrine d'une femme, je vois double.

Il y a des gens si ennuyeux qu'ils vous font perdre une journée en cinq minutes.

(Jules Renard)

L'amertume vient presque toujours de ne pas recevoir un peu plus que ce que l'on donne.

(Paul Valery)

La première composante de la personnalité humaine soluble dans l'alcool, c'est la dignité.

(Heywood Broan)

Je n'ai jamais dit que les acteurs sont des animaux;
ce que j'ai dit c'est que les acteurs devraient être traités comme du bétail.

(Alfred Hitchcock)

De temps en temps, les hommes tombent sur la vérité. La plupart se relèvent comme si rien n'était.

(Winston Churchill)

Aujourd'hui, les femmes travaillent comme des mecs, s'habillent comme des mecs,
jurent comme des mecs, conduisent comme des mecs, et après elles s'étonnent qu'on les encule.

Tous les ans, il y a de plus en plus de cons. Mais cette année, je crois
que les cons de l'année prochaine sont déjà là.

(Patrick Timsit)

Le bonheur, c'est la somme de tous les malheurs qu'on n'a pas.

(Marcel Achard)

Etre seule avec le livre non encore écrit, c'est être encore dans le premier sommeil de l'humanité.

(Marguerite Duras)

Dans un couple, l'un au moins doit être fidèle. De préférence l'autre.

(Marcel Achard)

La Joconde sourit parce que tous ceux qui lui ont dessiné des moustaches sont morts.

(André Malraux)

Depuis Adam se faisant enlever une côte jusqu'à Napoléon attendant Grouchy,
toutes les grandes affaires qui ont foiré étaient basées sur la confiance.

(Michel Audiard)

Le martyre est la seule façon pour un homme de devenir célèbre sans talent.

(George Bernard Shaw)

Tout ce qui est public devrait être gratuit. L'école, les transports et les filles.

(Alphonse Allais)

Je pardonne aux gens de ne pas être de mon avis. Je ne leur pardonne pas d'être du leur.

Quand on dit d'une femme qu'elle est assez jolie, c'est que justement elle ne l'est pas assez.

(Sacha Guitry)

Ce qui m'intéresse chez une femme, c'est ce que je n'ose pas lui demander.

(Wolinski)

Il n'y a que la mort qui puisse supporter avec patience Le Requiem de Brahms.

(George Bernard Shaw)

Il suffit d'ajouter militaire à un mot pour lui faire perdre sa signification.
Ainsi la justice militaire n'est pas la justice, la musique militaire n'est pas la musique.

(Georges Clémenceau)

Ceux qui croient que le pouvoir est amusant confondent "pouvoir" et "abus de pouvoir".

(André Malraux)

L'âge ingrat, chez les filles, c'est quand elles sont trop grandes pour compter sur leur doigts
et trop petites pour compter sur leurs jambes.

(Coluche)

Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes :
ils ne savent jamais ce qui se passe.

(Voltaire)

Les hommes ont deux cerveaux : un petit et un gland !

(Trouvé sur le site Internenettes.fr)

Dictionnaire des idées reçues

(Gustave Flaubert)

Ce qui m'intéresse, ce n'est pas le bonheur de tous les hommes, c'est celui de chacun.

(Boris Vian)

Le difficile, ce n'est pas de donner, c'est de ne pas tout donner.

(Colette)

Dieu lui-même croit à la publicité : il a mis des cloches dans les églises.

(Sacha Guitry)

Il y a plus loin d'une femme à son premier amant, que de son premier au dixième.

(Diderot)

Sometimes a cigar is just a cigar.

(Sigmund Freud)

Les femmes des uns font le bonheur des autres.

(Gustave Flaubert)

Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle, la femme comme elle est.

(Alfred de Musset)

Tout est relatif; voila le seul principe absolu.

Nos prétendus médecins ne constituent réellement que des vétérinaires.

(Auguste Comte)

On souffre mieux, de ce qu'on chérit, la cruauté que l'indifférence.
Et on lui pardonne même de nous rendre heureux.

Si ta montre ne te trompe que d'une minute, et ton amie que d'un amant, - va n'en marchande pas de meilleures.

(Jean-Paul Toulet)

Le vrai con est un con. Celui qui n'est pas un vrai con n'est pas plus con qu'un autre.

(Frédéric Dard)

Que l'évêque qui a condamné Jeanne d'Arc s'appelle Cauchon,
que le gendarme qui a tué Robespierre se nomme Merda,
ce sont les clins d'oeil que l'Histoire fait aux écoliers.

(Michel Audiard)

Beaucoup moins de femmes se coucheraient si elles pouvaient obtenir verticalement
les compliments qu'elles obtiennent allongées.

(André Malraux)

Dieu doit aimer les gens ordinaires, il en a fait tellement.

(Abraham Lincoln)

Ce n'est pas ce que les filles savent qui inquiète leur mère, c'est la façon dont elles l'ont appris.

(Colette)

Les talons hauts ont été inventés par une femme qu'on embrassait toujours sur le front.

(Marcel Achard)

Les bons mûrissent, les mauvais pourrissent.

(Victor Hugo)

Il y a des fous partout, même dans les asiles.

(Bernard Shaw)

La vie est trop courte pour se tuer; ce n'est pas la peine de s'impatienter.

(Mme de Sévigné)

Le flux et le reflux me font marée.

(Raymond Devos)

Aussi haut que l'on soit assis, on ne l'est jamais que sur son cul.

(Montaigne)

En effet le rire n'est jamais gratuit, l'homme donne à pleurer, mais il prête à rire.

(Pierre Desproges)

Si les femmes préfèrent être belles qu'intelligentes,
c'est parce que chez les hommes, il y a plus d'idiots que d'aveugles.

(Sacha Guitry)

On ne peut prévoir les choses qu'après qu'elles sont arrivées.

(Eugène Ionesco)

Il n'est pas nécessaire de comprendre les choses pour en débattre.

(Beaumarchais)

Quant au journalisme moderne, ce n'est pas à moi de le défendre.
Il justifie son existence par le grand principe darwinien : c'est le plus vulgaire qui survit.

(Oscar Wilde)

Si Christophe Colomb n'avait rien découvert, Kennedy serait toujours vivant.

(Francis Blanche)

En dehors de mon métier d'écrivain, je ne suis bon à rien.
En conséquence on peut dire qu'un bon à rien peut facilement devenir écrivain.

(Charles de Gaulle)

En politique, il faut toujours suivre le droit chemin. On est sûr de n'y rencontrer personne.

(Bismarck)

Lors du dernier tirage du loto, le loto a declaré: j’ai été bien tiré et j'attends mardi soir avec impatience.

(Les Nuls)

La femme ne sent son pouvoir qu'autant qu'elle en abuse.

L'amour ressemble à la soif: une goutte d'eau l'augmente.

La dépravation suit le progrès des lumières.

La plus vertueuse des femmes n'est qu'une coquette plus raffinée. ...

Le mérite produit une inégalité juste.

Les moeurs sont un collier de perles; ôtez le noeud, tout défile.

Princes, régnez sur des hommes; vous serez plus grands qu'en commandant des esclaves.

Soyons hommes, et ne soyons que cela; aussi bien c'est une entreprise absurde que de vouloir être davantage.

(Nicolas Restif de la Bretonne)

C'est des hommes et d'eux seulement qu'il faut avoir peur, toujours.

C'est un garçon sans importance collective, c'est tout juste un individu.

Ce monde n'est qu'une immense entreprise à se foutre du monde.

Dans l'Histoire des temps la vie n'est qu'une ivresse, la Vérité c'est la Mort.

Faire confiance aux hommes, c'est déjà se faire tuer un peu.

Je ne veux pas que la mort me vienne des hommes, ils mentent trop! ils ne me donneraient pas l'Infini!

L'amour, c'est l'infini mis à la portée des caniches.

L'âme, c'est la vanité et le plaisir du corps tant qu'il est bien portant.

La beauté, c'est comme l'alcool ou le confort, on s'y habitue, on n'y fait plus attention.

La conscience n'est dans le chaos du monde qu'une petite lumière, précieuse mais fragile.

La vérité, c'est une agonie qui n'en finit pas. La vérité de ce monde, c'est la mort.

Les enfants c'est comme les années, on ne les revoit jamais.

On choisit parmi les rêves ceux qui vous réchauffent le mieux l'âme.

On perd la plus grande partie de sa jeunesse à coups de maladresse.

Quand la haine des hommes ne comporte aucun risque, leur bêtise est vite convaincue, les motifs viennent tout seuls.

Quand on n'a pas d'imagination, mourir c'est peu de chose, quand on en a, mourir c'est trop.

Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent.

(Louis-Ferdinand Céline)

Vouloir être de son temps, c'est déjà être dépassé.

(Eugène Ionesco)

Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles.

(Paul Valéry)

Ce n'est pas par obéissance qu'on se fait tuer. Ni qu'on tue. Sauf les lâches.

(André Malraux)

J'aime mieux un vice commode qu'une fatigante vertu.

(Molière)

L'homme naît avec ses vices; il acquiert ses vertus.

(Jules Renard)

Il y a l'amour [...] Et puis il y a la vie, son ennemie.

(Jean Anouilh)

De ce que rien n'est intelligible, il ne s'ensuit pas le droit de conjecturer l'absurde.

(Jean Rostand)

Il n'y a pas le pouvoir, il y a l'abus de pouvoir, rien d'autre.

(Henry Millon de Montherlant)

Le pouvoir sans abus perd le charme.

Il faut toujours s'excuser de bien faire – rien ne blesse plus.

(Paul Valéry)

Si je prétendais assumer à l'infini les conséquences de mes actes, je ne pourrais plus rien vouloir.

La beauté se raconte encore moins que le bonheur.

(Simone de Beauvoir)

Pour moi, être aimé n'est rien, c'est être préféré que je désire.

(André Gide)

Il y a des femmes que leur bon naturel et la sincérité de leur coeur empêchent d'avoir deux amants à la fois.

(Alfred de Musset)

Si les maris pouvaient laisser leurs femmes avoir un ou deux amants pour leur permettre de comparer,
il y aurait beaucoup plus de femmes fidèles.

(Georges Feydeau)

Les bêtises sont le contraire des femmes. Les plus vieilles sont les plus adorées.

Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.

L'instinct, c'est l'âme à quatre pattes; la pensée c'est l'esprit debout.

Ce génie particulier de la femme qui comprend l'homme mieux que l'homme ne se comprend.

Trop souvent, l'histoire des faiblesses des femmes est aussi l'histoire des lâchetés des hommes.

(Victor Hugo)

La bêtise insiste toujours.

(Albert Camus)

Il y a deux tragédies dans la vie :
l'une est de ne pas satisfaire son désir et l'autre est de le satisfaire.

(Oscar Wilde)

Le diable est encore le meilleur subterfuge pour disculper Dieu.

(Sigmund Freud)

Supprimez le conditionnel et vous aurez détruit Dieu.

(Boris Vian)

Toutes choses sont dites déjà; mais comme personne n'écoute, il faut toujours recommencer.

(André Gide)

On n'aime pas une femme pour ce qu'elle dit; on aime ce qu'elle dit parce qu'on l'aime.

(André Maurois)

La première politesse de l'écrivain, n'est-ce point d'être bref ?

(Anatole François Thibault, dit Anatole France)

Il vous vient quelquefois un dégoût d'écrire en songeant à la quantité d'ânes
par lesquels on risque d'être lu.

(Paul Léautaud)

J'étais un enfant, ce monstre que les adultes fabriquent avec leurs regrets.
(Jean-Paul Sartre)

Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables.

(DAF de Sade)

La plus grande couardise consiste à éprouver sa puissance sur la faiblesse d'autrui.

(Jacques Audiberti)

J'ai toujours été étonné qu'on laissât les femmes entrer dans les églises.
Quelle conversation peuvent-elles tenir avec Dieu ?

(Charles Baudelaire)

Il n'est femme qui reste honnête
si elle voit qu'on pense qu'elle ne l'est pas.

(Lope de Vega)

C'est nous qui faisons des femmes ce qu'elles valent
et voila pourquoi elles ne valent rien.

(Mirabeau)

Il est plus difficile d'être un honnête homme huit jours qu'un héros un quart d'heure.

(Jules Renard)

Le monde a commencé sans l'homme, et il s'achèvera sans lui.

(Claude Lévi-Strauss)

La raison est ce qui effraie le plus chez un fou.

(Anatole France)

L'homme qui aime normalement sous le soleil, adore frénétiquement sous la lune.

(Guy de Maupassant)

Aujourd'hui, si un homme tient la porte pour une femme,
il y a de fortes chances pour que ce soit le portier.

(Mae West)

L'homme : Un chauffage d'appoint qui ronfle.

(Rita Rudner)

Un célibataire est un homme qui a raté l'occasion de rendre une femme malheureuse.

(Jasmine Birtles)

Je ne sais pas si le coeur des femmes est plein de surprises,
mais celui des hommes est bien monotone dans sa lâcheté !

(Françoise Paturier)

Si l'on peut envoyer un homme sur la lune, pourquoi ne pas tous les y envoyer ?

(Rona Jaffe)

Le nouvel homme a résolu à sa façon le nouveau partage des tâches :
Occupe-toi de tout et je ferai le reste.

(Michèle Fitoussi)

Une femme est une spécialiste de l'amour. Un homme, un simple généraliste.

(Helen Rowland)

Il n'y a qu'un décolleté pour pousser un homme à rechercher la profondeur chez une femme.

(Zsa Zsa Gabor)

Mon mari dit qu'il veut passer ses vacances dans un endroit où il n'est jamais allé.
J'ai répondu : « Et pourquoi pas la cuisine ? »

(Nan Tucket)

Un mari, c'est le gars qui vous soutient dans tous les problèmes que vous n'auriez pas eus
si vous ne l'aviez pas épousé.

(Caroline Ammerlaan)

Le sexe masculin est ce qu'il y a de plus léger au monde, une simple pensée le soulève.
(Frédéric Dard)

Le seul moment où une femme réussit à changer un homme, c'est quand il est bébé.
(Nathalie Wood)

La psychanalyse ne peut rien pour les hommes : Pour remonter dans leur enfance,
encore faudrait-il qu'ils en soient sortis !

(Barbara T. Smith)

Je n'attendais pas grand chose de lui. J'ai été comblée.

(Laurence Tofu)

Doute que les étoiles soient feu, Doute que le soleil se meuve, Doute de la vérité même,
Mais ne doute pas que je t'aime.

(William Shakespeare - Hamlet)

On jouit moins de ce qu'on obtient que de ce qu'on espère.

(Jean-Jacques Rousseau)

Je préfère l'incinération à l'enterrement et les deux à un week-end avec ma femme.

(Woody Allen)

On n'est jamais si bien branlé que par soi-même.
(Gérard de Nerval) (à vérifier...)

Toute pierre lancée au hasard se dirige, avec une étonnante précision,
vers l'endroit qu'elle finira par atteindre.

(Jean-Claude Silberman)

Moi je n'aurais jamais pu être boucher, je n'avais pas le coeur.
Je n'aurais pas pu être matador, je n'avais pas les tripes.
J'aurais pas pu être Bardot, je n'avais pas les fesses.

(Pierre Desproges)

N'importe quel chrétien venant de recevoir l'eucharistie vous le confirmera:
Dieu fond dans la bouche et pas dans la main.

(Pierre Desproges)

La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.

(Woody Allen)

Je sais que, pour une femme, c'est difficile de rendre un homme heureux.
Mais si ce travail vous paraît trop dur toute seule, mettez-vous à plusieurs.

(Jean Yanne)

L'homme a reçu de la nature une clef avec laquelle il remonte la femme tous les vingt-quatre heures.

(Victor Hugo)

Une chose facile à avoir en décembre, c'est du sang-froid.

(Alphonse Allais)

L'anglais, ce n'est jamais que du français mal prononcé.

(Georges Clemenceau)

Le travail, c'est le refuge des gens qui n'ont rien de mieux à faire.

(Oscar Wilde)

Le mâle repoussé traite généralement de "salope" la femme qui, précisemment, refuse de l'être.

Les bavards sont ceux qui vous parlent des autres.
Les raseurs sont ceux qui vous parlent d'eux-mêmes.
Ceux qui vous parlent de vous sont de brillants causeurs.

(Marcel Pagnol)

La vie m'a appris qu'il y a deux choses dont on peut très bien se passer :
la présidence de la République et la prostate.

(Georges Clémenceau)

L'absence n'est-elle pas pour qui aime, la plus certaine,
la plus efficace, la plus vivace, la plus indestructible,
la plus fidèle des présences ?

(Marcel Proust)

Oublie que tu existes. Souviens-toi que tu es.

(Eugène Ionesco)

L’esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié.

(George BERNARD SHAW)

La vie n’est pas le travail : travailler sans cesse rend fou.

(Charles DE GAULLE)

L'amour est ce je ne sais quoi, qui vient de je ne sais où, et qui finit je ne sais comment.

(Madeleine de Scudéry)

Notre temps est précieux. Perdons plutôt le vôtre.

(Boris Vian)

Rien ne renforce plus l'amitié entre deux hommes que
lorsque chacun des deux considère qu'il est supérieur à l'autre.

(Honoré de Balzac)

On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus.

(Napoléon Bonaparte)

Le scepticisme est le premier pas vers la vérité.

(Denis Diderot)

Il y a trois sortes d'êtres au langage mystérieux. Les plus aisés à comprendre sont les fous,
puis viennent les polytechniciens et enfin les comptables.

(Auguste Detoeuf)

Un général ne se rend jamais, même à l'évidence.

Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs.

(Jean Cocteau)

Les femmes de moeurs légères ont parfois la tâche lourde avec les hommes de poids.

(Pierre Dac)

La beauté, pour une femme, c'est d'être aussi bien de fesses que de face.

(Raymond Queneau)

La pipe au papa du Pape Pie pue.

Quand vous citez un texte con, n'oubliez pas le contexte.

(Jacques Prévert)

Tout bien vérifié, travailler est moins ennuyeux que s'amuser.

(Charles BAUDELAIRE)

Kronenbourg à la poste,
Chronopost à la bourre.

(Anonyme)

Les filles sont comme les pianos:
Celles qui ne sont pas droites sont à queue.

(Benny Hill)

La source désapprouve presque toujours l'itinéraire du fleuve.

(Jean Cocteau)

Je n'aime que les gens qui me résistent mais je ne les supporte pas.

(Charles de Gaulle)

La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste.

Les hommes chassent, les femmes pêchent.

(Victor Hugo)

Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé.

(Guy de Maupassant)

Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.

il n'est qu'une chose horrible en ce monde, un seul péché irrémissible : l'ennui.

(OSCAR WILDE)

Je suis fier d'avoir inventé le fusil d'assaut qui porte mon nom,
mais j'aurais préféré créer quelque chose d'utile aux gens, comme la tondeuse à gazon.

(Mikhaïl Kalachnikov)

Il faut toujours se marier avec une belle femme :
vous trouverez toujours quelqu'un pour vous en débarrasser.

(SACHA GUITRY)

Si vous menez un âne loin, et même à la Mecque, il n'en reviendra jamais qu'un âne.

(Proverbe turc)

Nous naissons tous fous, quelques-uns le demeurent.

(Samuel Beckett)

Quand, dans ce monde, un homme a quelque chose à dire,
la difficulté n'est pas de le lui faire dire, mais de l'empêcher de le dire trop souvent.

(George Bernard Shaw)

La grande question (...) à laquelle je n'ai pas été capable de répondre (...) est :
Que veut la femme?

(Sigmund Freud)

La minorité a ceci de supérieur à la majorité qu'elle comprend un nombre inférieur d'imbéciles.

(LEO CAMPION)

A notre époque les vieux cons sont de plus en plus jeunes.

(FREDERIC DARD)

Le luxe, ce n'est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité.

(Coco Chanel)

Les bons crus font les bonnes cuites.

(Pierre Dac)

Différence entre la jeunesse et la vieillesse: la première a quatre membres souples et un raide;
la seconde, quatre membres raides et un souple.

(JEAN DELACOUR)

On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère.

On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.

Les aspirations des pauvres ne sont pas éloignées de la réalité des riches.

Dieu a dit : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
D'abord, Dieu ou pas, j'ai horreur qu'on me tutoie...

(Pierre DESPROGES)

A la caserne, on ne fait rien, mais on le fait tôt et ensemble.

Un désespoir d'amour n'est éternel que si l'on meurt tout de suite.

Ce qui suffit à notre bonheur ne suffit pas toujours à notre plaisir.

(JACQUES DEVAL)

Je sens que ma dernière heure est arrivée, je voudrais la passer avec vous.

C'est pour satisfaire les sens qu'on fait l'amour, et c'est pour l'essence qu'on fait la guerre.

Quand on s'est connus, ma femme et moi, on était tellement timides tous les deux qu'on osait pas se regarder.
Maintenant on ne peut plus se voir.

(Raymond Devos)

Le képi déforme la tête.

(Maurice Druon)

Je m'ennuyais, voilà comment ça a commencé. Elle m'a ennuyé, voilà comment ça a fini.

Pourquoi n'aimerait-on pas sa femme ? On aime bien celle des autres.

(Alexandre Dumas fils)

Le pastis, c'est comme les seins : un, c'est pas assez et trois, c'est trop.

(Fernandel)

Pour se marier, il faut un témoin, comme pour un accident ou un duel.

Le mariage est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde dans l'assiette du voisin.

Un mariage est rarement un mariage de raison, mais un divorce est toujours un divorce de raison :
on se connaît.

(Sacha Guitry)

On est près de divorcer quand la table est aussi triste que le lit.

(Victor Hugo)

La femme est une créature humaine qui s'habille, qui babille et qui se déshabille.

Les voyages prouvent moins de curiosité pour les choses que l'on va voir que l'ennui de celles que l'on quitte.

Il y a deux manières d’être riche : élever son revenu au niveau de ses désirs,
abaisser ses désirs au niveau de son revenu.

(Alphonse Karr)

L'homme qui ne tente rien ne se trompe qu'une fois.

La mort attrape d'abord ceux qui courent.

(Lao Tseu)

L'essentiel est à mes yeux ceci :
aimer un être n'est pas le tenir pour merveilleux, c'est le tenir pour nécessaire.

(André Malraux)

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer.

(FRIEDRICH NIETZSCHE)

Quand un homme est jeune, il a de l'estomac, quand il l'est moins, il a du ventre.

L'intelligence est la qualité permettant à ceux qui la possèdent de trouver
d'excellentes raisons aux bêtises qu'ils font.

(NOCTUEL)

La guerre serait un bienfait des dieux si elle ne tuait que des professionnels.

(Jacques Prévert)

On récompense des écrivains parfois pour leur oeuvre. Pourquoi n'en punit-on jamais ?

(JULES ROMAINS)

Si je ne suis pas devenu prêtre, c'est à cause des voeux de chasteté.

(Michel SERRAULT)

Il serait assez intéressant de calculer le poids exact d'un homme,
compte tenu du fait qu'il a le bras long, les idées larges, la vue courte, l'oreille basse,
le front haut, la voix profonde et qu'il vit sur un grand pied en nourrissant des pensées peu élevées.

(JACQUES STERNBERG)

Si tu ne digères pas la soutane, ne mange pas le missionnaire.

Il n'y a pas de bas morceaux dans l'ethnologue !

(ALEXANDRE VIALATTE)

A choisir entre deux maux, autant choisir celui que je n'ai pas encore essayé.

(MAE WEST)

Le paradis me plairait pour le climat, et le purgatoire pour la société.

(ABBE WETTERLE)

Le bonheur ne dépend pas de l'endroit où l'on vit, mais de la personne avec laquelle on est.

(ZHANG XIANLANG)

Les femmes faciles sont les bienfaitrices des queues pressées
mais disconviennent aux romantiques de mon espèce.

(Frédéric Dard)

Si la fortune vient en dormant, les emmerdements viennent au réveil.

(Pierre Dac)

Je ne parlerais qu'en présence de ma vodka !

(Anonyme)

Rien n'est si commun au beau sexe que de ne vouloir pas qu'une autre
profite de ce qu'on refuse.

(Antoine Hamilton)

Le sexe, à Paris, a la mine jolie, la croupe rebondie.

(Jean-françois Regnard)

Il y a loin de la croupe aux lèvres.

(Boris Vian)

Les statues ne font que nommer l'oubli. On n'est jamais plus mort qu'en bronze.

(Alexandre Vialatte)

Le mâle et la femelle de l’espèce humaine, en s’accouplant ne font,
pour une fois, absolument aucun mal à personne.

(Antoine Givaudan)

Les honneurs, je les méprise, mais je ne déteste pas forcément ce que je méprise.

(Jean d'Ormesson)

Quarantaine diabolique, où nous mènes-tu?

(Erik Satie)

Ils sont rares, de nos jours, ceux qui atteignent la quarantaine sans vérole et sans décoration.

(André Gide)

La pudeur n'est faite que pour les laides; c'est une invention moderne et chrétienne.

(Théophile Gautier)

Les poètes n'ont pas la pudeur de ce qu'ils vivent: ils l'exploitent.

(Friedrich Nietzsche)

Est-ce parce qu'ils ont pris de la bouteille que certains êtres sont bouchés?

(Noctuel)

Il y a toujours quelque niaiserie à trop respecter les femmes.

(Gérard de Nerval)

Celui qui a pu conquérir un baiser et qui ne conquiert pas le reste, mérite de perdre ce qu'il a gagné.

Elle ne pèche pas, celle qui peut nier avoir péché; seul l'aveu d'une faute la perd de réputation.

(Ovide)

Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.

Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique.

(Marcel Pagnol)

Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose,
qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre.

Trop ou trop peu de vin interdit la vérité.

(Blaise Pascal)

Il n'y a pas de problème-Il n'y a que des professeurs.

(Jacques Prévert)

Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans les comprendre,
aux hommes qui les comprennent sans les prendre.

(Marcel Prévost)

C'est épouvantable d'être seul quand on a été deux.

Lorsque le Dictionnaire de l'Académie en arrivera au mot Vertu,
je ne serai plus de ce monde. Jeudi prochain, nous serons au mot Cul.

Les citations sont les béquilles des écrivains infirmes.

(Paul Morand)

Le carnet de m. du Paur

(Paul-Jean Toulet)

La misanthropie n'est pas mon fort; c'est trop donner aux autres.

Ca m'arrive souvent de ne penser à rien.-- C'est déjà mieux que de ne pas penser du tout.

(Raymond Queneau)

Il ne suffit pas de fuir, il faut fuir dans le bon sens.

(Charles Ferdinand Ramuz)

Un sein, c’est rond, c’est chaud. Si Dieu n’avait créé la gorge de la femme,
je ne sais si j’aurais été peintre.

(Pierre-Auguste Renoir)

Si haut qu'on monte, on finit toujours par des cendres.

(Henri Rochefort)

Nul n'a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé,
que pour sortir en fait de l'enfer.

(Antonin Artaud)

Le beau, c'est le vrai bien habillé.

(Honoré de Balzac)

Qui vole un boeuf est vachement musclé!

Un au-delà? Pourquoi pas? Pourquoi les morts ne vivraient-ils pas? Les vivants meurent bien.

(Chaval)

L'activité paranoïaque critique est une force organisatrice et productrice de hasard objectif.

Je suis pratiquant, mais pas croyant.

(Salvador Dali)

Négliger les petites choses sous prétexte qu'on voudrait en faire des grandes, c'est l'excuse des lâches.

(Alexandra David-Neel)

Quéquette en décembre, layette en septembre.

(Pierre Desproges)

L'exactitude est la politesse des montres.

(Jean Dutourd)

Car la mer lave tout.

(Olivier de KERSAUSON Libération 9/11/2002 à propos de le route du Rhum)

Qu'est-ce que je vais penser des autres femmes, maintenant que je sais que ma mère peut mentir!

Tu as vu des femmes qui aiment les pauvres?

Un secret, ce n'est pas quelque chose qui ne se raconte pas.
Mais c'est une chose qu'on se raconte à voix basse et séparément.

C'est dans la marine qu'il y a le plus de cocus.

(Marcel, Pagnol)

Le plaisir érotique est une course d'obstacles.
L'obstacle le plus attrayant et le plus populaire est la morale.

(Karl Kraus, 1874-1936)

Beaucoup de citoyens déprimés ne tiennent le coup que parce qu'ils le tirent.

(Frédéric DARD. )

Dictionnaire citations, maximes, . . . (Choix établi par Didier-Michel BIDARD)

Visitez les ARCHIVES Bidard ...tout pour le "rat" de bibliothèque

La lune est pleine et on ne sait pas qui l'a mise dans cet état ...

(Alphonse ALLAIS)

C'est avoir tort que d'avoir raison trop tôt.

Peu de bipèdes depuis Adam ont mérité le nom d'homme.

la plus haute forme de vertu, la seule que je supporte encore: la ferme détermination d'être utile.

(Marguerite Yourcenar)

Les arts mineurs enculent les arts majeurs.

(Serge GAINSBOURG)

J'ai su ce qu'était le bonheur au bruit qu'il a fait en partant.

(Romain GARY)

Un Irlandais ne se laisserait jamais enterrer dans un cimetière anglais. Il crèverait plutôt.

(Robert BENAYOUN)

Jeanne d'Arc n'a pas sauvé la France en étant guerrière, mais en étant combustible.

J'ai tout de suite été copain avec ma zézette.

(Frédéric Dard)

Je crois parfois que Dieu, en créant l'homme, a quelque peu surestimé ses capacités.

Si l'on dit la vérité, on est certain d'être démasqué tôt ou tard.

(Oscar WILDE)

Elle s'est donnée à moi et c'est elle qui m'a eu.

Madame est en retard. C'est donc qu'elle va venir!

(Sacha GUITRY)

Je ne sais pas ce que peut être la conscience d'une canaille
mais je sais ce qu'est la conscience d'un honnête homme : c'est EFFRAYANT !

(Abel HERMANT)

Nos lèvres se sont détachées comme deux moitiés d'un fruit mûr.

(Jules RENARD)

Chez les peuples qui ont des moeurs, les filles sont faciles et les femmes sévères.
C'est le contraire chez ceux qui n'en ont pas.

(Honoré de BALZAC)

Le doute me ronge. Et si tout n'était qu'illusion ? Si rien n'existait ?
Dans ce cas, j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher.

(Woody ALLEN)

Je dormais en le tenant bien fort dans ma main et cela réduisait mon homme à son pénis,
moins dangereux et tellement plus doux...

(Michèle GERSANT)

Je m'assis et me penchai au-dessus de ses jambes, et je lui embrassai l'intérieur des cuisses,
à l'endroit où la peau des femmes est aussi douce que les plumes d'un oiseau.

(Boris VIAN)

Que tu me plais dans cette robe
Qui te déshabille si bien
Faisant jaillir ta gorge en globe,
Montrant tout nu ton bras païen !

(Théophile GAUTIER)

Il y a deux sortes de femmes : les moches et les salopes.
Et encore, j'en connais des moches qui sont de belles salopes.

(Georges WOLINSKI)

Il faut donner pour les myopathes. C'est toujours ça que les restaurants du coeur n'auront pas.

(Pierre DESPROGES)

- Comment t'appelles-tu ?
- Thierrette, seigneur.
- Thierrette, tu as les seins dorés comme deux mottes de beurre frais. Porte au Roi le lait que tu
voudras ; mes lèvres ne veulent que du tien.

On dit qu'il vaut mieux, sur des feuilles de bananier,
Coucher avec deux hommes à la fois,
Que de dormir seule.

Chanson populaire annamite - (citée par Pierre LOUYS dans "Les aventures du Roi Pausole"

Dépêchez-vous de succomber à la tentation avant qu'elle ne s'éloigne.

(CASANOVA)

Tout ce que l'on fait dans la vie, même l'amour, on le fait dans le train express qui roule vers la mort.

(Jean COCTEAU)

G. B. SHAW arriva un soir dans un hôtel pour y passer la nuit.
On lui présenta le registre des voyageurs. Avant d'y inscrire son nom,
il jeta un coup d'oeil sur celui du dernier arrivant et lut : "Lord APPLEBY et son valet".
Alors, il écrivit à son tour : "G. B. SHAW et sa valise".

(G. B. SHAW)

Vivre, c'était vieillir, rien de plus.

(Simone de BEAUVOIR)

Avant de choisir le prénom d'un garçon,
pensez toujours a la femme qui aura a le murmurer plus tard.

(Barbey d'Aurevilly)

Avec les femmes, il faudrait que les paroles soient d'autant plus respectueuses
que les gestes le deviennent de moins en moins.

(Tristan Bernard)

Il y a des femmes qui n'aiment pas faire souffrir plusieurs hommes a la fois,
qui préfèrent s'appliquer a un seul : ce sont les femmes fidèles.

(Alfred Capus)

C’est quand on serre une femme de trop près qu’elle trouve qu’on va trop loin.

(Alphonse Allais)

On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et aprés la chasse.

(Georges Clemenceau)

De toutes les aberrations sexuelles, la pire est la chasteté.

Le christianisme a beaucoup fait pour l'amour en en faisant un péché.

(Anatole France)

Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail.

(Léonard de Vinci)

Je juge les actes à l'aune de la jouissance qu'ils donnent.
L'extase voluptueuse est le but souverain de l'existence.

A quoi bon se rappeler ce qui n'est pas lié au plaisir ?
Le souvenir est l'un des alliés les plus indispensables de la volupté.

Que devrait être le corps ? Un objet de pur plaisir et de pure liesse.

(Amélie Nothomb)

Ce qui sauve la plupart des hommes de la perdition, c'est que la plupart des femmes ne draguent pas.

Comme il est difficile d'être intransigeant sans être con.

(Paul Carvel)

Aimer, c'est préférer un autre à soi-même.

(Paul Léautaud)

Si vous voulez que votre femme écoute ce que vous dites, dites-le à une autre femme.

(Sacha Guitry)

Vous ne sauriez croire avec quelle facilité l'impossible se fait dès qu'il est nécessaire.

(Anatole France)

Le problème avec certaines femmes est qu'elles s'excitent pour un rien
et qu'ensuite elles l'épousent.

(Cher)

Nous sommes beaucoup plus malheureux dans le malheur qu'heureux dans le bonheur.

(Armand Salacrou)

Maniée avec art, notre langue est source d'émotions (!)

(Thérèse Amiel)


(...à suivre)

Retour