Voyant que la taille de la page augmentait furieusement, j'ai du la découper pour diminuer le temps de chargement : VII - VI - V - IV -  III  -  II -  I
Les nouveautés sont en bas de page !!!

Retour

La plupart du temps, je ne rigole pas beaucoup. Et le reste du temps je ne rigole pas du tout.

Mon cerveau ? C'est mon second organe préféré.

Ses baisers laissaient à désirer... son corps tout entier.

Le sexe apaise les tensions. L'amour les provoque.

Pour ma part, je suis hétérosexuel.
Mais il faut le reconnaître, le bisexuel a deux fois plus de chances le samedi soir.

(Woody Allen)

Les jeux des enfants ne sont pas des jeux,
et les faut juger en eux comme leurs plus sérieuses actions.

(Michel Eyquem de Montaigne)

Qu'est-ce que je me serais ennuyé si je n'avais pas été là.

(Jules Renard)

Le drame avec la vie, c'est qu'on n'en sort pas vivant.

(Michel Audiard)

On ne peut pas juger les hommes par ce qu'ils font quand ils enlèvent leur pantalon.
Pour leurs vraies saloperies, ils s'habillent.

(Romain Gary)

La mort n'est pas drôle parce qu'elle ne supporte pas la répétition.

(Boris Vian)

Ma façon de plaisanter, c'est de dire la vérité. C'est la plaisanterie la plus drôle du monde.

(Bernard Shaw)

Le plaisir et la peine couchent dans le même lit.

(Proverbe tchèque)

Il n'est pire servitude que l'espoir d'être heureux.

La mémoire est le désir satisfait.

(Carlos Fuentes)

Plus l'homme est sensible, moins le sexe est un muscle !

(Jean Rochefort)

Un intellectuel, c'est quelqu'un qui a trouvé quelque chose de plus intéressant que le sexe.

(Edgar Wallace)

Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !

(Marquis de Bièvre)

Je ne sais rien en matière de sexe, parce que j'ai toujours été mariée.

(Zsa-Zsa Gabor)

En Amérique, le sexe est une obsession ; ailleurs c'est un fait.

(Marlène Dietrich)

Sans la parole, le plaisir de l'amour diminue au moins de deux tiers.

(Giovanni Casanova)

Donner est un plaisir plus durable que recevoir, car celui des deux qui donne
est celui que se souvient le plus longtemps.

(Chamfort)

L'amour c'est comme jouer aux cartes...
si tu n'as pas de chance, espère avoir une bonne main !

(Danielle - Internaute canadienne)

Fesse, queue, doigt, advienne que pourra.

(Jacques Prévert)

Il vaut mieux être cocu que veuf : il y a moins de formalités !

(Alphonse Allais)

N'accuse pas le puits d'être trop profond ; c'est ta corde qui est trop courte.

(Proverbe indien)

Si les femmes n'avaient que les défauts que les hommes leur prêtent, elles seraient bien près de la perfection.

(Louise de Vilmorin)

Il en est des passions nobles comme des vices: plus elles se satisfont, plus elles s'accroissent.

(Honoré de Balzac)

Les érections de la pensée sont comme celles du corps : elles ne viennent pas à volonté.

(Gustave Flaubert)

Je lui fermai la bouche d'un baiser derrière l'oreille.

(Alphonse Allais)

Y a pas plus de honte
A se refuser,
Ni plus de mérite
Qu'à se faire baiser.

(Georges Brassens)

Il faut plus de vertu à l'acteur furieux pour ne pas accomplir réellement un crime,
qu'il ne faut de courage à l'assassin pour parvenir à réaliser le sien.

(Antonin Artaud)

Prenez garde à vous; si vous continuez à être de bonne foi, nous allons être d'accord.

(Stendhal)

A la différence de l'homme , le lézard est capable de sacrifier sa queue pour sauver sa vie.

(Laurent Houndegla)

Dieu fait ce qu'il peut de ses mains, mais le diable fait beaucoup mieux avec sa queue.

(Jacques Prévert)

L'hermine, c'est tout blanc avec le bout de la queue noir alors que le ramoneur,
c'est tout noir avec une grande échelle sur le dos.

(Léo Campion)

La verge et le coeur sont des organes qui remuent d'eux-mêmes.

(Aristote)

La queue c'est féminin. Le con masculin. Question de chance.

(Serge Gainsbourg)

L'été : les vieux cons sont à Deauville, les putes à Saint-Tropez
et les autres sont en voiture un peu partout.

(Michel Audiard)

Si tu comprends autant que moi, alors c'est que t'es moins con que t'en as l'air.

(Raymond Queneau - Zazie dans le métro)

Sur ta laine annelée et fine
que l'art toujours voulut raser;
O douce barbe féminine!
Reçois mon vers comme un baiser.

(Théophile Gauthier)

Le cul des femmes est monotone comme l'esprit des hommes.

(Guy de Maupassant)

C'est grande pitié quand beauté manque à cul de bonne volonté.

(François Rabelais)

Les femmes sont extraordinaires. Elles savent se servir de leur moindre atout :
l'une, c'est sa démarche, l'autre, son décolleté, une troisième, ses jambes...
Il y en a même qui se servent de leur intelligence !

(Tristan Bernard)

Elle a les jambes comme l'Arc de Triomphe, mais son poilu n'est pas inconnu.

(Henri Jeanson)

Le mensonge n'a qu'une jambe, la vérité en a deux.

(Proverbe hébreu)

L'art n'est pas un mensonge.

(Gustave Flaubert)

Il faut avec les mots de tout le monde écrire comme personne.

(Colette)

Les gitans jugent avec raison que l'on n'a jamais à dire la vérité ailleurs que dans sa langue ;
dans celle de l'ennemi, le mensonge suffit.

(Guy Debord)

Le bonheur n'est pas de chercher le bonheur, mais d'éviter l'ennui.
C'est faisable avec de l'entêtement.

(Gustave Flaubert)

La peur de l'ennui est la seule excuse du travail.

(Jules Renard)

A vaincre sans péril, on évite des ennuis !

(René Goscinny)

On n'éprouve jamais que deux émotions en avion : l'ennui et la peur.

(Orson Welles)

Beaucoup du charme des hommes est fait de l'ennui des femmes.

(Françoise Dorin)

L'amour, c'est l'ennui d'être seul, la joie d'être à deux, la peur d'être à trois.

(Andrei Stoiciu)

Pour comprendre qu'être jaloux charnellement est une idiotie, il faut avoir été un libertin.

(Cesare Pavese)

Qu'est-ce qu'un débauché ? Quelqu'un qui a encore de l'esprit là où d'autres n'ont plus qu'un corps.

(Karl Kraus)

Les fleuves et les femmes se livrent à des débordements :
les premiers en sortant de leur lit, les secondes en y entrant.

(Léo Campion)

Une femme ne peut devenir l'amie d'un homme
qu'après avoir été une camarade, puis une maîtresse.

(Anton Tchekhov)

Tu ne commettras pas l'adultère, à moins d'en avoir envie.

(W.C. Fields)

Quand je vois tous ces couples fidèles je me dis que tout le monde peut se tromper.

(Roland Bacri)

Lorsqu'on couche longtemps avec une femme mariée,
il y a toujours un moment où l'on est pour le mari.

(Pierre Drieu La Rochelle)

Le mariage est une condamnation de drap commun.

(Alexandre Breffort)

J'aime les hommes qui ont un avenir et les femmes qui ont un passé.

(Oscar Wilde)

Non seulement Jésus-Christ était fils de Dieu,
mais encore il était d’excellente famille du côté de sa mère.

(Pierre Desproges)

Je portais une balle de revolver dans la poche. Quelqu'un ma lancé une bible.
La balle m'a sauve la vie.

(Woody Allen)

Déplaire est un plaisir aristocratique.

(Charles Baudelaire)

Pas besoin d'intérêt pour mentir. Le plaisir suffit.

(Amélie Nothomb)

L'homme est de feu, le femme d'étoupe,
le diable arrive et souffle.

(Miguel de Cervantes)

Une femme est franche quand elle ne fait pas de mensonges inutiles.

(Anatole France)

Il existe des choses si bien inventées qu'on croirait la poitrine d'une femme:
utile et agréable à la fois.

(Friedrich Nietzsche)

Le coeur n'a pas de rides.

(Madame de Sévigné)

Une femme montre plus promptement son cul que son coeur.

(Honoré de Balzac)

Les femmes me disent mauvais amant :
je ne sais pas comment elles peuvent le savoir en moins de trois minutes !

(Woddy Allen)

Quand on ment à une femme, on a l'impression qu'on se rembourse.

(Sacha Guitry)

Mieux vaudrait apprendre à faire l'amour correctement que de s'abrutir sur un livre d'histoire.

(Boris Vian)

L'acte d'amour est aussi une délivrance, Après, on est tout de même un peu moins bête.

(Jules Renard)

L'amour est seulement un mot qui sonne mieux que les autres.

(Emile Ajar)

J'ai beaucoup travaillé. Quiconque travaillera comme moi pourra faire ce que j'ai fait.

(Jean Sébastien Bach)

L'amour, c'est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi.

(Franz Kafka)

J'ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi
et les cons des autres que je ne supporte pas.

(Michel Audiard)

Le vaisseau de la féminité : galbée en proue, majestueuse en poupe et poivrée dans les écoutilles.

(Louise de Vilmorin)

Si tu vois un cadavre en train de lever une rave, n'hésite pas à appeler au secours.

(Georges Perec)

Il faut être économe de son mépris en raison du grand nombre de nécessiteux.

(François René de Chateaubriand)

La nudité de la femme est plus sage que l’enseignement du philosophe.

(Max Ernst)

Rien ne met mieux en évidence la pudeur masculine que de jolies jambes féminines :
dès qu'un homme en aperçoit, il baisse les yeux.

(Noctuel)

A part la droite, il n’y a rien au monde que je méprise autant que la gauche.

(Pierre Desproges)

Quand le rideau se lève, la question est : baiseront-ils ?
S'ils baisent, c'est une comédie ; s'ils ne baisent pas, c'est un drame.

(Marcel Pagnol)

Rien ne sert de rien, cependant tout arrive.

Tu as tout à apprendre, tout ce qui ne s'apprend pas :
la solitude, l'indifférence, la patience, le silence.

Tout portrait se situe au confluent d'un rêve et d'une réalité.

(Georges Perec)

Il faut sentir pleinement à quel point la femme est un bienfait.

(Friedrich Nietzsche)

String : éclipse partiellement la lune.

(Paulo Vincente)

Vivre c'est pour apprendre à bien poser sa tête sur un ventre de femme.

(Eugène Guillevic)

Montrer les cuisses, oui... mais les genoux, jamais !

(Coco Chanel)

Les femmes se défient trop des hommes en général et pas assez en particulier.

(Gustave Flaubert)

Pour juger combien nous importunons en parlant de nous,
il faut songer combien les autres nous importunent quand ils parlent d'eux.

(Marquise De Sévigné)

Pourquoi chercher désespérément la clef du bonheur alors que,
de toute façon, la serrure n'a jamais existé .

(Jacques Sternberg)

Il est bien difficile de dire si l'homme naît méchant ou s'il le devient tout de suite.

(Henry Becque)

Si Dieu apparaît le plus souvent aux femmes,
c'est qu'Il tient à leur faire part d'un mystère qu'Il veut rendre public.

(Ninon De Lenclos)

On ne saura jamais combien la timidité peut rendre vertueux, et niais.

(Paul Léautaud)

La femme est le produit d'un os surnuméraire.

(Bossuet)

De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui le font en silence.

(Chamfort)

C'est nous inspirer presque un désir de pécher,
Que montrer tant de soins de nous en empêcher.

(Molière)

La logique est le dernier refuge des gens sans imagination.

(Oscar Wilde)

L'espérance est un risque à courir.

(Georges Bernanos)

On n'est pas infaillible parce qu'on est sincère.

(Sacha Guitry)

Un bon mariage serait celui où l'on oublierait, le jour, qu'on est amants,
la nuit, qu'on est époux.

(Jean Rostand)

Ce sont toujours les mochetés qui critiquent le physique des autres mochetés.

(Amélie Nothomb)

Les obsédés de la mort sont les ratés de l'amour physique.

(Philippe Sollers)

Seul le plaisir physique contente l'âme pleinement.

(Anna de Noailles)

Bander c'est bien ; Baiser c'est mieux..

(Comtesse de Ségur)

Pour bien mentir il faut beaucoup de sincérité !

(Jean Giono)

Je ne suis pas superstitieux, parce que la superstition ça porte malheur.

(André Jeanson)

Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur".

Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme.

(Pierre Desproges)

Les femmes n'ont sans doute pas inventé la poudre,
mais elles ont sûrement trouvé la houppette pour s'en servir.

(Noctuel)

La fidélité n'est pas plus naturelle à l'homme que la cage au tigre.

(Bernard Shaw)

On a dit de la beauté que c'était une promesse de bonheur.
On n'a pas dit qu'elle fut tenue.

(Paul-Jean Toulet)

Je hais vos idées, mais je me ferais tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer.

(Voltaire)

Rien n'est jamais fermé, sinon tes propres yeux.

(Provebre persan)

Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries
que sa connerie sur des choses intelligentes.

(Les Shadocks)

L'éducation ne consiste pas à gaver, mais à donner faim...

(Michel Tardy)

Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit.

(LA ROCHEFOUCAULD)

Ne jugez jamais les gens d'après leurs fréquentations:
Judas, par exemple, avais des amis irréprochables!

(Paul VERLAINE)

Ève est la première femme qui ait fait manger une pomme à une poire.

(Anonyme)

On ne s'attend jamais au pire sans connaître tôt ou tard des satisfactions.

(Jean-Christophe Rufin : "Rouge Brésil")

Quand un homme a prouvé qu'il a du talent, il lui reste à prouver qu'il sait s'en servir.

(Jules Renard)

Osez donc croire en vous-mêmes et en vos entrailles !
Quiconque n'a pas foi en lui-même en meurt toujours.

(Friedrich Nietzsche)

Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question.

(Pierre Desproges)

Si les points de suspension pouvaient parler, ils pourraient en dire des choses et des choses!

(Pierre DAC)

L'homme est fait pour attendre, et la femme pour être inattendue.

(Gérard de Rohan Chabot)

Je n'ai que 65 ans, je suis beaucoup trop jeune pour penser à la mort.
De toute façons, je suis pour la vie dans l'autre sens.
Je trouve qu'on devrait commencer par la mort,
comme cela on serait débarrassé de cette angoisse.
Puis on vous installerait dans une maison de repos,
de laquelle on finirait par vous mettre à la porte parce que vous êtes trop jeune.
On passerait quelques années à voyager ou à jouer au golf,
puis on nous donnerait une montre en or et on commencerait à travailler.
Cela durerait trente à quarante ans. Quand on aurait rassemblé toute cette expérience,
on entrerait à l'université où l'on pourrait apprécier pleinement d'autres expériences
comme le sexe, être saoul ou essayer quelques drogues.
Puis on irait au lycée, à l'école primaire et enfin à la maternelle.
On se ferait câliner par une femme pendant trois ou quatre ans,
ensuite on sucerait goulûment une douce mamelle,
on passerait neuf mois dans un ventre bien chaud
et la vie se terminerait par un orgasme !!

Beaucoup plus chouette comme ça non ?

(La Vie d'après Donald Sutherland)

Frapper l'ennemi, c'est bien. Frapper l'imagination, c'est mieux.

(Jean-Marie-Gabriel de Lattre de Tassigny)

Je ferai remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo
que ce n'est pas moi qui ait commencé.

(Coluche)

On ne meurt qu'une fois, et c'est pour si longtemps.

(Molière)

Parfois, le mensonge explique mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme.

(Maxime Gorki)

Eternité est l'anagramme d'étreinte.

(Henry de Montherlant)

Où se jetterait la Seine si elle prenait sa source dans les Pyrénées ?

(Jean Tardieu)

Le clou souffre autant que le trou.

(Proverbe hollandais)

Chat timide fait souris effrontée.

(Proverbe irlandais)

Un concerné n'est pas forcément un imbécile en état de siège pas plus
qu'un concubin n'est obligatoirement un abruti de nationalité cubaine.

(Pierre Dac)

Quand on aime quelqu'un, c'est effrayant comme on pense peu aux autres...

(Marcel Pagnol)

J'ai rencontré Isocèle. Il a une idée pour un nouveau triangle.

(Woody Allen)

Les horizontales se rencontrent dans tous les milieux, les parallèles jamais.

(Alphonse Allais)

En bonne arithmétique, un plus un égale tout et deux moins un égale rien.

Si Dieu m'avait fait l'honneur de me consulter, je lui aurais conseillé
de placer les rides des femmes sous le talon.

(Ninon de Lenclos)

Le dramatique de la vieillesse, ce n'est pas qu'on se fait vieux, c'est qu'on reste jeune.

(Oscar Wilde)

Le temps, c'est de l'argent. Sur les tempes.

(Robert Sabatier)

A l'égard de quelqu'un qui vous prend votre femme, la pire vengeance est de la lui laisser.

(Sacha Guitry)

Celui qui n'a pas réussi avec les femmes, à quoi lui sert-il d'avoir réussi?

(Jacques Audiberti)

Qu'est-ce qu'une maîtresse? Une femme près de laquelle
on ne se souvient plus de ce qu'on sait par coeur, c'est-à-dire de tous les défauts de son sexe.

(Chamfort)

Le matin, quand on est abeille, pas d'histoires, faut aller butiner.

(Henri Michaux)

Les femmes sont faites pour être aimées, non pour être comprises.

(Oscar Wilde)

Il est évident que le poète écrit
Sous le coup de l'inspiration
Mais il y a des gens à qui les coups ne font rien.

(Boris Vian)

Si quelqu'un doit quelque chose à Bach, c'est bien Dieu.

(Cioran)

Un buffet de gare est un endroit ou l'on sert a des gens qui passent
des repas qui ne passent pas.

(Alexandre Vialatte)

Un homme volage est celui qui ne sait à quels seins se vouer.

(Claude Robert)

Il y a des femmes qui n'aiment pas faire souffrir plusieurs hommes à la fois
et préfèrent s'appliquer à un seul: ce sont les femmes fidèles.

Idylle: ça commence comme idiot et ça finit comme imbécile.

A notre époque, on ne se marie jamais très bien du premier coup, il faut s'y reprendre.

Beaucoup d'hommes sont avec les femmes comme avec les intempéries:
il suffit du moindre beau jour pour leur faire oublier les pires.

(Chamfort)

La mort ne m'aura pas vivant.

(Jean Cocteau)

Quand une femme du monde dit non, cela veut dire peut-être;
quand elle dit peut-être, cela veut dire oui;
et quand elle dit oui, ce n'est pas une femme du monde.

Un homme sans domicile est un vagabond:
un homme avec deux domiciles est un libertin.

(Bernard Shaw)

La pruderie est une espèce d'avarice, la pire de toutes.

C'est en Italie et au XVIIe siècle qu'une princesse disait,
en prenant une glace avec délices le soir d'une journée fort chaude:
quel dommage que ce ne soit pas un péché!

(Stendhal)

Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux.

Il y a une chose plus terrible que la calomnie, c'est la vérité.

(Charles-maurice de Talleyrand-Périgord)

Dans tous les cas, marriez-vous :
Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux.
Si vous tombez sur une mauvaise vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l'homme.

(Socrate)

Les hommes naissent libres et égaux... après ils se démerdent.

(Jean Yann)

La cravate, c'est la passeport des cons.

(Jacques Dutronc)

La vie est courte, mais on s'ennuie quand même.

(Jules Renard)

J'ai connu une femme qui voulait divorcer pour ne pas rester l'épouse d'un mari trompé.

(Georges Courteline)

Les femmes détestent un jaloux qui n'est point aimé ;
mais elles seraient fâchées qu'un homme qu'elles aiment ne fût pas jaloux.

(Ninon de Lenclos)

Si on ne peut plus tricher avec ses amis, ce n'est plus la peine de jouer aux cartes.

(Marcel Pagnol)

Elle respire la vertu, mais elle est vite essoufflée.

(Georges Feydeau)

Sexe : le fruit d'Eve fendu.

(Jean Cocteau)

La sottise chez les femmes, c'est ce qu'il y a de moins féminin.

(Friedrich Nietzsche)

Il n'y rien de plus exact à un rendez-vous qu'une femme bête que l'on aime pas.

(Alexandre Dumas)

Le bonheur à deux ? Ca dure le temps de compter jusqu'à trois.

(Sacha Guitry)

Ce qui n'est ni fait ni à faire doit être fait.

(Pierre Dac)

Les lettres anonymes ont le grand avantage qu'on n'est pas forcé d'y répondre.

(Alexandre Dumas)

Elle m'avait dit un jour : - Chéri, est-ce que tu savais qu'oroscope, idrogène,
ipocrite et arpie ne sont pas dans le dictionnaire ?

(Sacha Guitry)

La femme d'Einstein n'était pas la moitié d'un imbécile.

(Yvan Audouard)

Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue.

(Jules Renard)

La salle à manger sera aussi accueillante que la maîtresse de maison.
On doit être heureux d'y pénétrer et n'en sortir qu'à regret.

(Pierre Andrieux - Extrait de L'art de la table)

Un expert, c'est un homme ordinaire qui donne son avis... quand il n'est pas à la maison.

(Oscar Wilde)

Le mariage est tantôt une corne d'abondance
et tantôt une abondance de cornes.

(Frédéric Dard)

J'appelle bourgeois quiconque pense bassement !

(Gustave Flaubert)

De toutes les vertus auxquelles l'humanité rend un culte hypocrite,
la chasteté est, au fond, celle que les femmes honorent le moins chez un homme.

(André Thieuriet)

Courtisanes : Elles ont autant de coeur, d'âme et d'esprit que les femmes du monde ;
la franchise en plus, la pruderie en moins.

(Victor Hugo)

La décence est la conspiration du silence de l'indécence.

(Georges-Bernard Shaw)

La débauche est l'illusion de ceux qui n'en ont plus.

(Etienne Rey)

Si tu veux être sûr de faire toujours ton devoir,
fais ce qui t'est désagréable.

(Jules Renard)

J'épouserais plus volontiers une petite femme qu'une grande,
pour cette raison que de deux maux, il faut choisir le moindre.

(Commerson)

L'expérience ne nous empêche jamais de faire une bêtise,
seulement elle nous empêche de la faire gaiement.

(Francis de Croisset)

Après les blessures, ce que les femmes font le mieux, c'est de la charpie.

(Barbey d'Aurevilly)

Être femme est terriblement malaisé, puisque cela consiste surtout à avoir affaire aux hommes.

(Joseph Conrad)

Toutes les femmes veulent qu'on les estime, elles tiennent beaucoup moins à ce qu'on les respecte.

(Alexandre Dumas, fils)

La femme est souvent le point faible du mari.

(James Joyce, Ulysse)

Une femme sans grâce est un appât sans hameçon.

(Julie de Lespinasse)

Les femmes et les parfums sont subtils, aussi faut-il les biens enfermer.

(Mahomet)

Nous appelons les " dernières faveurs " d'une femme ce qu'en premier nous souhaitons d'elle.

(Henri de Régnier)

Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux.

(Sacha Guitry)

Quand les évènements nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs.

(Clémenceau)

A peine eût-il inventé le gourdin, que l'homme de Cro-Magnon songeait
aussitôt à en foutre un coup sur la gueule de la femme de Cro-Magnonne qui
refusait de lui avouer l'âge de pierre. ( Dictionnaire superflu )

Duras qui n'a pas écrit que des conneries. Elle en a aussi filmé. ( Textes de scène )

Je vous le demande en votre âme et conscience : sans la peine de mort,
est-ce la peine de vivre?" ( Fonds de Tiroirs )

La caractéristique vestimentaire du con consiste en un besoin
irrésistible de s'habiller comme tout le monde. ( Manuel du savoir vivre )

Le jour de la mort de Brassens, j'ai pleuré comme un môme. Alors que -c'est curieux-
mais, le jour de la mort de Tino Rossi, j'ai repris deux fois des moules. ( Textes de scène )

On s'ennuie vite à jouer au tennis, à cause, bien sûr, de l'inertie de la balle
alors que si vous remplacez la balle par un poussin, c'est le fou rire assuré. ( Fonds de Tiroirs )

Plus cancéreux que moi, tumeur. ( L'almanach )

Sylvie va au marché. Elle a 165 francs dans son porte-monnaie. Elle achète 9
laitues à 3,20 francs et 14 laitues à 3,10 francs. Est-ce bien raisonnable? ( Fonds de Tiroirs )

(Pierre Desproges)

Je vais faire 30 cocus d'un coup, je vais coucher avec ma femme...

(Sacha Guitry)

Avec l'âge, ne pas achever peut donner l'illusion d'entreprendre encore.

(Robert Mallet)

Elle n'acceptait pour amants que les discrets parce qu'ils se taisent et
les indiscrets parce qu'on ne les croit pas.

(Joë Bousquet)

Gouverner, c'est prévoir.

(Emile de Girardin)

Si l'administration militaire était bien faite, il n'y aurait pas de soldat inconnu.

(Louis Jouvet)

C'est pas parce qu'un homme meurt de soif qu'il doit se tourner vers la première cruche.

(Coluche)

Les hommes sont des moutons.
Ce qui rend possibles les armées et les guerres.
Ils meurent victimes de leur stupide docilité.

(Gabriel Chevallier - La peur )

La fortune ne vient pas en dormant seul.

(La Belle Otéro)

C'est entre 30 et 31 ans que les femmes vivent les dix meilleures années de leur vie.

(Sacha Guitry)

- Il n'y a pas d'honnêtes femmes, alors ?
- Si ! plus qu'on ne le croit, mais pas tant qu'on le dit.

(Alexandre Dumas - L'Ami des femmes)

Je ne sais pas quelle conjuration de cagots et de vieilles filles a pu réussir,
en deux siècles, à discréditer le mot plaisir.

(Jean Anouilh - La Répétition ou l'Amour puni).

Il y a deux espèces de sots : ceux qui ne doutent de rien et ceux qui doutent de tout.

(Charles Joseph, prince de Ligne - Mes écarts.)

Dieu est le plus court chemin de zéro à l'infini, dans un sens ou dans l'autre.

(Alfred Jarry - Gestes et opinions du Dr. Faustroll, pataphysicien).

Ce n'est pas un médecin que je veux, mais un fossoyeur : je déteste les intermédiaires.

(Xavier Forneret)

Ce qui prouve bien que les femmes savent garder un secret,
c'est le nombre considérable de maris qui se disent les maîtres chez eux !

(Jean Anouilh)

De quelle adresse une femme n'a-t-elle pas besoin pour faire qu'on lui dérobe
ce qu'elle brûle d'accorder !

(Jean-Jacques Rousseau)

La chose la plus commune, dès qu'on nous la cache, devient un délice.

(Oscar Wilde)

La nudité est une absence de vêtements qui ne manque pas d'effets.

(Noctuel)

L'amour, c'est l'ennui d'être seul, la joie d'être à deux, la peur d'être à trois.

(Andrei Stoiciu)

Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute manière vous n'en sortirez pas vivant.

(Fontenelle)

Stupéfiant ! Tout le temps que j'avais devant moi, il est derrière.

(Roland Topor)

Une fois qu'on a passé les bornes, il n'y a plus de limites.

(Alphonse Allais)

Les rêves sont des appartements sans portes où l'on entre à travers les murs.

(Morand, Paul)

Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou,
autant qu'il y ait du poil autour.

(Frédéric Dard)

Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément au détail.

(Paul Valéry)

L'Etat, le plus froid de tous les monstres froids.

(Friedrich Nietzsche)

Ma mission est de tuer le temps et la sienne est de me tuer à son tour.
On est à l'aise entre assassins.

(E.M. CIORAN)

Les critiques sont des eunuques. Ils savent comment ça se fait mais ils ne peuvent pas le faire.

(Sacha GUITRY)

A trop pisser contre le vent
on finit par mouiller sa chemise !

(Anonyme)

La foi soulève des montagnes, oui : des montagnes d'absurdité.

(André Gide)

A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est ?

(Sacha Guitry)

Je me cite souvent, cela apporte du piment à ma conversation.

(G. B. Shaw)

La France est un pays qui adore changer de gouvernement
à condition que ce soit toujours le même.

(Honoré de Balzac)

Si l'argent n'achète pas l'amour, ça facilite nettement les négociations.

(Oscar Wilde)

Celui qui est passionnément amoureux devient inévitablement aveugle aux défauts de l'objet aimé,
bien qu'en général il recouvre la vue huit jours après le mariage.

(Emmanuel Kant)

Comme l'amour est aveugle, il est très important de toucher.

(Proverbe Brésilien)

Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

(Gaston Bachelard)

Qu'est-ce qu'une femme honnête ? Celle qui donne ce que les autres vendent.

(Comtesse Diane)

Pour décider, il faut être un nombre impair inférieur à deux.

(Georges Clémenceau)

La modestie n'est pas une vertu, seulement de la prudence.

(Bernard Shaw)

Ce qui est à nous est à nous, ce qui est à vous est négociable.

(Nikita Kroutchev)

L'idéal, c'est quand on peut mourrir pour ses idées, la politique c'est quand on peut en vivre.

(Charles Péguy)

Un médecin est un homme qui verse des drogues qu'il connaît peu
dans un corps qu'il connaît encore moins.

(Voltaire)

L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir.

(Napoléon Bonaparte)

La fidélité ?
Il ne faut pas oublier que le mariage a été institué à une époque
où l'espérance de vie ne dépassait pas 30 ans.

Vous vous souvenez de votre premier cigare ?
- Par la bouche ? vers 9 ans.

Les éléphants, ce sont des saloperies. Il faut les exterminer ces sales bêtes !
C'est énorme, c'est laid.
Ils ont une bite énorme et ça me complexe à mort !

(Jacques Dutronc)

Les gens qui se battent peuvent perdre. Les gens qui ne se battent pas ont déjà perdu.

(Bertolt Brecht)

Travailler dur n'a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque ?

(Edgar Bergen)

Borgne : un infirme qui n'a droit qu'à un demi chien.

(Jules Renard)

Le baiser sur les lèvres a été inventé par les amants pour ne pas dire de bêtises.

(Tristan Bernard)

On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art,
de même qu'on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat.

(Gustave Flaubert)

On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra.

Je suis un gaucher contrariant. C'est plus fort que moi. Il faut que j'emmerde les droitiers.

(Pierre Desproges)

Il vaut mieux être cocu qu'aveugle. Au moins, on voit les confrères.

(Guillaume Apollinaire)

Redouter l'ironie, c'est craindre la raison.

(Sacha Guitry)

Un soldat doit être prêt a mourir pour sa patrie, même au péril de sa vie.

(Henri Monnier)

Qui n'aime point le vin, les femmes ni le chant restera sot toute sa vie.

(Martin Luther)

Je mets ensemble les notes qui s'aiment.

(Mozart)

Qu'est-ce en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher
un bout de conversation au bout du monde.

(BARBEY D'AUREVILLY)

Qu'est-ce que le vice ? Un goût qu'on ne partage pas.

(Jean LORRAIN)

Si Eve a cédé à la tentation, c'est hélas parce qu'Adam l'ennuyait déjà !

(Anne-Marie CARRIERE)

Celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas.

(LAO TSEU - Tao tö king)

L'Etat garantit la propriété : il garantit aux riches leurs richesses et aux pauvres leur pauvreté.

(BAKOUNINE)

Il faut se méfier des mots.

(BEN)

Une main sur votre sexe, c'est plus moral et plus marrant qu'un doigt sur la détente.

(Laurence LIPTON - "Los Angeles Free Press")

Vos chères mains furent mes guides.

(Paul VERLAINE)

Toute la matinée, j'ai corrigé les épreuves de l'un de mes poèmes et supprimé une virgule.
Dans l'après-midi, je l'ai rétablie.

La seule différence entre le saint et le pêcheur est que
les saints ont un passé et les pêcheurs un avenir.

La pensée, en Angleterre, n'est pas une maladie contagieuse.

(Oscar WILDE)

Tout ce que l'on fait dans la vie, même l'amour,
on le fait dans le train express qui roule vers la mort.

Qui a fait la grandeur de la France ? c'est VILLON, c'est BAUDELAIRE,
c'est RIMBAUD, c'est VERLAINE. Tout ce joli monde est allé au dépôt...

(Jean COCTEAU)

La porte claqua derrière lui avec le bruit d'une main nue sur une fesse nue...

Le bon vieux temps - vous savez, l'occupation, quand on était les Algériens des Allemands.

(Boris VIAN)

- Souviens-toi qu'il y a toujours, dans la vie d'un homme même avare, un moment où il ouvre toute grande la main...
- Le moment de la passion ?
- Non. Celui où tu lui tords le poignet.

(COLETTE - Mes apprentissages)

La santé, c'est le silence des organes.

(Paul VALERY)

Sois modeste ! C'est le genre d'orgueil qui déplaît le moins !

(Jules RENARD)

Les machines sont les seules femmes que les Américains savent rendre heureuses.

(Paul Morand)

Il embrassa sa croupe aux formes rebondies comme deux melons jaunes, moelleux et parfumés,
puis chaque hémisphère melonné, potelé, et ensuite leur sillon nacré, moelleux,
de baisers obscurs, prolongés, provocants et melonnants.

(James JOYCE)

Peindre d'après nature, ce n'est pas copier l'objectif, c'est réaliser ses sensations.

Celui qui n'a pas le goût de l'absolu se contente d'une médiocrité tranquille.

(Paul Cézanne)

L'art lave notre âme de la poussière du quotidien.

(Pablo Picasso)

Si le plus grand plaisir des hommes est de se payer les corps des femmes,
le plus grand plaisir des femmes est de se payer la tête des hommes.

(Guitry, Sacha)

On ne saurait aller chercher trop loin le plaisir de rentrer chez soi.

(Morand, Paul)

Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.

(Simone de Beauvoir)

Si la Femme ne veut pas que la servante vienne !

(MARTIN LUTHER (1483-1546) - Traité de la Vie Conjugale 1528)

Une femme convenable est une femme qui ne convient pas !

(Paul LEAUTAUD)

Le jour où personne ne reviendra d'une guerre, c'est qu'elle aura été bien faite.

(Boris Vian)

Si les cons n'existaient pas, il ne faudrait surtout pas les inventer.

(Frédéric Dard)

C'est sûr, l'amour est la réponse.
Mais pendant que vous êtes en train d'attendre la réponse,
le sexe pose des questions très pertinentes.

(Woody Allen)

L'amour, c'est de la physique, le mariage c'est de la chimie.

(Alexandre Dumas)

L'intuition est la source de l'art ; la réflexion l'aide, mais la suppose.

Les règlements sont faits pour les médiocres et les indécis;
rien de grand ne se fait sans l'imagination.

Les lois claires en théorie sont souvent un chaos à l'application.

Je ne voudrais pas être à la place de Dieu, c'est un cul de sac.

La vérité historique est souvent une fable convenue.

(Napoléon Bonaparte)

Des culs, plus tu en vois, moins il t'en reste à voir.

Avoir les précieuses ridicules, ça a toujours été mon cauchemar.

(Frédéric DARD)

C'est comme un animal, l'âge.
C'est un animal qui grandit, qui grandit, qui grandit encore et qui finit par vous dévorer tout vivant...

(Raymond QUENEAU )

Il était tellement obsédé qu'à la fin il sautait même des repas.

Bien mal au cul ne profite jamais.

Ce n'est pas parce que je suis paranoïaque qu'ils ne sont pas tous après moi.

Depuis l'affaire Dreyfus, il y a beaucoup moins de Juifs,
mais toujours autant de cons, dans l'armée française.

En temps de paix, le kamikaze s'étiole.
N'ayant nul porte-avions sur lequel s'abattre, il se sent inutile à la société.
L'envie de se suicider l'étreint et, croyez-moi, pour quelqu'un dont la raison de vivre est de mourir,
l'idée de mort est invivable.
Je ne sais pas si je suis clair, mais ça m'est égal.

Conseils aux centenaires: dépêchez-vous.

(Pierre DESPROGES)

Le malentedu fait des divorces, il fait encore plus d'unions.

(Tristan Bernard)

Le même jour, j'ai embrassé une femme pour la première fois, et fumé ma première cigarette;
je n'ai plus jamais eu le temps de fumer depuis.

(Arturo Toscanini)

Depuis que j'ai une maîtresse que j'aime, je n'ai plus envie de tromper ma femme.

(Sacha Guitry)

La seul arme qui m'intéresse , c'est le tire-bouchon.

(Jean Carmet)

Quand je vois tous ces gens qui se promènent ou mangent en téléphonant,
tout en gardant un oeil sur la Bourse, ça me paraît l'image même de la barbarie.

(Fabrice Luchini)

Une femme épanouie sexuellement est beaucoup plus ouverte.

(Ménie Grégoire)

Le tango, je me demande pourquoi ça se danse debout.

(Sacha Guitry)

En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables.

(Georges Clémenceau)

Quand un homme s'ennuie, il a besoin d'être stimulé ;
quand une femme s'ennuie, elle a besoin d'être retenue...

(Etienne Rey - De l'Amour)

L'ennui d'une femme a toujours un nom : celui de l'homme avec qui elle vit.
Car si elle s'ennuie, c'est qu'il ne la désennuie pas.

(André Saurès - Voici l'homme)

Le flirt est le péché des honnêtes femmes et l'honnêteté des pêcheresses.

(Paul Bourget)

Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même.

(Bouddha)

Point ne se fane bouche baisée.

(Colette)

Continuer, l’animal lui-même sait le faire ; commencer est la prérogative de l’homme

(C.G. JUNG)

Parfois je crache par plaisir sur le portait de ma mère.

(Salvador Dali)

Ma mère disait ...
MESSIEURS, ne vous attendez pas à voir une DAME lècher l'anus d'un homme!
mais Maman,
il n'est pas un Monsieur et je ne suis pas une Dame.

(Susan R. Jones)

Le mariage c'est la robe. Après, évidemment, on a le mari !

(Jean Anouilh)

Il faut choisir d'aimer les femmes ou de les connaître.

(Chamfort)

Le voyage n'est nécessaire qu'aux imaginations courtes.

(Colette)

Il faut s'endurcir, mais sans jamais se départir de sa Tendresse.

(Ernesto "Che" Guevara)

Les Français enferment quelques fous dans une maison pour persuader
ceux qui sont dehors qu'ils ne le sont pas.

(Montesquieu)

L'erreur est humaine, mais pour rendre les choses vraiment désastreuses il faut un ordinateur.

(Paul Ehrlich, professeur à Stanford)

Je hais les gens qui ont des chiens.
Ce sont des lâches qui n'ont pas le courage de mordre les gens eux-mêmes.

(August Strindberg)

Un péché réussi vaut mieux qu'une bonne action ratée.

(Frédéric Dard)

Pour obtenir une femme qui le veut bien, il faut la traiter comme si elle ne le voulait pas.

(Beaumarchais)

L'amour de soi est une idylle qui ne finit jamais.

(Oscar Wilde)

Tout le monde a de la haine dans le coeur. Les tendres sont ceux qui la réservent à leurs ennemis.

(Jean Anouilh)

Le problème de la femme a toujours été un problème d'hommes.

Le secret du bonheur en amour, ce n'est pas d'être aveugle,
mais de savoir fermer les yeux de temps en temps.

(Simone de Beauvoir)

Il est évidemment bien dur de ne plus être aimé quand on aime,
mais cela n'est pas comparable à l'être encore quand on n'aime plus.

(Georges Courteline)

La femme sera vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important,
on désignera une femme incompétente.

(Françoise Giroud)

Avant je buvais pour connaître des gens. Maintenant, je bois pour les oublier.

(Françoise Sagan)

Quand vous tenez quelqu'un pour un con, lâchez-le !

Il arrive à un con d'avancer, mais seulement à reculons.

(Frédéric Dard)

L'ambition est l'ultime refuge de l'échec.

(Oscar Wilde)

Il n'y a pas d'amour plus sincère que l'amour de la nourriture.

(Georges Bernard Shaw)

Imaginez la vie sans la mort. De désespoir, tous les jours, on essaierait de se tuer.

(Jules Renard)

Il y a des femmes qui sont comme le bâton enduit de confiture de roses dont parle le poète persan :
on ne sait par quel bout les prendre.

(Alphonse Allais)

Rien n'est si commun au beau sexe que de ne vouloir pas qu'une autre profite de ce qu'on refuse.

(Antoine Hamilton)

si le corps humain comportait vingt-cinq sexes au lieu d'un,
il perdrait beaucoup de son pouvoir érotique. Ce qui fascine, ce sont les îlots.

(Amélie Nothomb - Attentat)

Le sexe d'une femme très fascinante est un défi, non une défense.

(Oscar Wilde)

Le désir est l'appétit de l'agréable.

(Aristote)

Il n'est pas une seule jolie femme qui puisse satisfaire tous les désirs qu'elle inspire.

(Marcel Achard)

Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser.

(Georges Guynemer)

Une lecture amusante est aussi utile à la santé que l'exercice du corps.

(Emmanuel Kant)

Mon Dieu, que votre volonté soit fête!

(Frédéric Dard)

Son sommeil était, de beaucoup, ce qu'elle avait de plus profond.

Je te déteste beaucoup trop - ce n'est pas normal : je dois t'aimer encore.

Patience! Elles finissent toujours par nous faire une chose qui nous empêche d'avoir de l'estime pour elles.

Les femmes… Les femmes c'est charmant, mais les chiens c'est tellement plus fidèle.

La plus grande des solitudes, c'est de se trouver en face d'une personne
qui ne pense pas la même chose que vous.

(Sacha Guitry)

A défaut du pardon, laisse venir l'oubli.

(Alfred de Musset)

Chaque fois qu'une maîtresse me quitte, j'adopte un chat de gouttière :
une bête s'en va, une autre arrive.

Celui qui ne comprend pas qu'on puisse étrangler une femme ne connaît pas les femmes.

Le papier et la femme sont deux choses blanches qui souffrent tout.

(Paul Léautaud)

Je me suis longtemps demande pourquoi les anglais aimaient tant le thé.
Puis un jour, j'ai goûté leur café et j'ai compris.

(Alphonse Allais)

Le difficile n'est pas de sortir de l'X mais de sortir de l'ordinaire.

(Charles de Gaulle)

Sur les chemins sans risques on n'envoie que les faibles.

(Hermann Hesse)

Les petites choses n'ont l'air de rien, mais elles donnent la paix [...]
Dans chaque petite chose, il y a un Ange.

(Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne.)

Où le pied ne va pas, le regard peut atteindre, où le regard s'arrête,
l'esprit peut continuer.

(Victor Hugo, Les travailleurs de la mer )

On devrait toujours être légèrement improbable.

(Oscar Wilde)

Il est temps de vivre
la vie que tu t'es imaginée.

(Henry James)

Certains voient les choses et disent "Pourquoi ?"
Moi je rêve des choses qui ne furent jamais, et je dis "Pourquoi pas ?".

(Georges Bernard Shaw)

Dieu nous a donné un pénis et un cerveau, mais malheureusement
pas la capacité d'utiliser les deux en même temps!

(Robbie Williams)

C'est cela l'amour, tout donner, tout sacrifier sans espoir de retour.

(Albert Camus)

Docteur, ma femme est clouée au lit ; j'eusse aimé que vous la vissiez.

(Sacha Guitry)

Entre une grâce et une garce, il n'y a qu'une lettre de déplacée. Le plus souvent une lettre de rupture.

(Claude Frisoni)

Lorsque la chance nous sourit, nous rencontrons des amis, et lorsqu'elle est contre nous, une jolie femme.

(proverbe chinois)

On prend un amant comme un miroir, non pour le regarder, mais pour s'y regarder.

(Henri Duvernois)

La conscience, comme l'appendice, ne sert à rien, sauf à rendre l'homme malade.

(Alexandre Vialatte)

S'il n'y avait pas de Pologne, il n'y aurait pas de Polonais!

(Alfred Jarry - Ubu Roi)

Ce que nous évitons de reconnaître en nous-mêmes, nous le rencontrons plus tard sous la forme du destin.

(Carl Gustav Jung)

Le seul vrai langage au monde est un Baiser.

(Alfred de Musset)

Ne codez jamais une fonction qui renverrait une valeur :
Toutes les fonctions doivent renvoyer un pointeur vers une structure
qui contient un pointeur vers une valeur.

(Informaticien Anonyme)

Tous les amoureux ont douze ans, d'où la fureur des adultes.

(Philippe Sollers)

Je n'écris pas: il pleuvait à verse, j'écris: Maigret était trempé.

(Georges Simenon)

Ce petit appendice (à transformations!) que nous autres hommes nous avons au bas du ventre,
qu'il nous fait faire de folies!

(Paul Léautaud)

L'homme a imaginé le cercle avant de savoir que la terre était ronde.
Ca prouve quand même une certaine faculté d'invention.

(Jacques Sternberg)

Ce qui rend l'égalité difficile, c'est que nous la désirons seulement avec nos supérieurs.

(Henry Becque)

Moi, je trouve qu'on doit avoir les mêmes égards pour sa maîtresse que pour sa légitime.
Par conséquent, je la trompe!

(Georges Feydeau)

Retour