Voyant que la taille de la page augmentait furieusement, j'ai du la découper pour diminuer le temps de chargement : VII - VI - V - IV -  III  -  II -  I
Les nouveautés sont en bas de page !!!

Retour

Il en est du romantisme fiévreux comme de la moule pas fraîche :
quand on en abuse, ça fait mal au coeur.

(Pierre Desproges)

Je me suis toujours demandé si les gauchers passaient l'arme à droite.

(Alphonse Allais)

L'amour platonique est à l'amour charnel ce que
l'armée de réserve est à l'armée active.

(Pierre Dac)

Rien n'empêche le bonheur comme le souvenir du bonheur.

(André Gide)

Avec un saucisson à l'ail, on se sent moins seul.

(Paul Claudel)

Redouter l'ironie, c'est craindre la raison.

(Sacha Guitry)

Eh madame, faut-il jamais raisonner avec le désir et le caprice ?

Les gens de bon sens foutent, et ne soupirent point ...

(Andréa de Nerciat - Le diable au corps II - 1803)

Peu importe ou j'irai après la mort, car, des deux côtés, j'ai des amis qui m'attendent.

(chanson suédoise)

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve, et vous aurez vécu si vous avez aimé.

(Alfred De Musset)

Les hommes ne sont pas toujours ce qu'ils paraissent mais rarement meilleurs.

(Lessing)

- Dites-moi, Maître, quelle différence voyez-vous entre l'amitié et l'amour ?
— Oh ! Madame ! Une différence énorme : c'est le jour et la nuit !

(Alexandre Dumas)

J'ai été étonné du plaisir qu'on éprouve en faisant le bien ;
et je serais tenté de croire que ce que nous appelons les gens vertueux,
n'ont pas tant de mérite qu'on se plaît à nous le dire.

(Pierre Choderlos de Laclos)

Un peu d'Eire, ça fait toujours Dublin !

(Jean-Paul Grousset)

- J'espère, monsieur, que cela restera entre nous.
- Au contraire, madame, je préférerais que ça circule !

(Claude Dauphin, à sa cavalière lors d'un gala)

Aussi laid que ce soit, un paysage, les hommes arrivent toujours à l'enlaidir encore.

(Jacques Sternberg)

Une vertu qui n'a jamais été tentée n'est pas une vertu : c'est une hypothèse.

(Daniel Darc)

Le Jazz a renversé la valse.

(Louis-Ferdinand Céline)

Les femmes sont toujours à l'âge ou l'on croit aux îles,
c'est à dire où l'on croit au bonheur.

(Henry de Montherlant)

On ne peut vraiment discuter qu'avec quelqu'un qui est du même avis.

(Georges-Bernard Shaw)

Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie.

(Claude Levi-Strauss - Race et histoire, "l'ethnocentrisme")

La Liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement.

Rosa Luxembourg (1871 - 1918)

Rien n'est plus arbitraire que le sens du véritable amour.
Tous les amours sont vrais, qu'ils soient fougueux ou paisibles, sensuels ou ascétiques,
durables ou passagers, qu'ils mènent les hommes au suicide ou plaisir.

(George Sand - Lélia)

Jésus possédait un sexe d'homme et il n'est pas exclu qu'il en ait fait usage.

Ce qui opprime les femmes, ce n'est pas seulement le systême masculin, c'est la réponse féminine

(Benoîte Groult - Ainsi soit elle, 1975)

L'homme bien élevé vit chez sa maîtresse et meurt chez sa femme.

(Henri BECQUE)

La chenille devient papillon, le cochon devient saucisson, c'est une grande loi de la nature.

(CAVANNA)

- Votre mari n'est pas là, madame Eiffel ? - Non, il est allé faire une tour.

(Frédéric DARD)

Il y a des femmes qui se tuent par amour. Mais ce sont toujours les mêmes.

(Etienne REY)

Les politiciens battent souvent en retraite mais ne la prennent jamais.

(Yvan AUDOUARD)

Je ne vais pas à la messe car elle est à l'heure de l'apéritif.

(Georges Courteline)

Être raisonnable en toutes circonstances ? Il faudrait être fou...

(Raymond Devos)

Le luxe est une affaire d'argent. L'élégance est une question d'éducation.

(Sacha Guitry)

Le crabe enseigne à ses petits à marcher droit.

(Proverbe malais)

Une femme a plus intérêt à être belle qu'intelligente car il y a moins d'hommes myopes que d'imbéciles.

(Louise Weiss)

Le hasard est le pseudonyme de Dieu lorsqu'il ne voulait pas signer.

(Anatole France)

L'histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord.

(Napoléon Bonaparte)

On crée pour l'éternité, même si elle se charge de démentir.

(François Mitterand)

À la fin de la partie, le Roi et le Pion retournent dans la même boîte.

(Proverbe italien)

Le mariage est comme le melon, c'est une question de chance.

Cria cuervos y te reventaran los ojos.
(Nourris des corbeaux et ils te crèveront les yeux.)

(Proverbes espagnols)

Il y a des moments où tout réussit. Il ne faut pas s'effrayer : ça passe.

(Jules Renard)

La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a des limites.

(Robert Byrne)

Une femme âgée de 90 ans disait à M. de Fontenelle, âgé de 95 : "La mort nous a oubliés".
— "Chut" ! lui répondit M. de Fontenelle, en mettant le doigt sur sa bouche.

(Chamfort)

Dès que dans l'existence ça va un tout petit peu mieux on ne pense plus qu'aux saloperies.

(Louis-Ferdinand Céline)

L'oreille a la forme d'un point d'interrogation.

(Paul Claudel)

Le délire est plus beau que le doute, mais le doute est plus solide

(Emile Cioran)

On ne trébuche pas sur une montagne, mais sur une pierre.

(proverbe indien)

- Que faisiez vous avant de vous marier ? Demande-t-on un jour à Marcel Jouhandeau.
- Avant ? Je faisais tout ce que je voulais !

- Voter pour vous ? Mais j'aimerais mieux voter pour le diable !
— Je comprends. Mais si votre ami ne vient pas, puis-je compter sur votre soutien ?

(Winston Churchill)

Le bonheur c'est de passer à côté du pire.

(Louis-Ferdinand Céline)

Une femme doit avoir trois hommes dans sa vie :
— un de soixante ans pour le chèque ;
— un de quarante ans pour le chic ;
— et un de vingt ans pour le choc.

(Sacha Guitry)

Les hommes ont une vie plus agréable que les femmes.
Premièrement, ils se marient plus tard et, deuxièmement, ils meurent plus tôt.

(H.L. Mencken)

Quarante ans est un âge terrible. Car c'est l'âge où nous devenons ce que nous sommes.

(Charles Péguy)

Tout ce que je sais à 60 ans, je le savais déjà à vingt.
Quarante ans d'un long et pénible travail de vérification.

(Emile Cioran)

ANNONCES :

Céderait bombe à retardement. Très très urgent !

Complètement fauché, j'accepterais une place d'homme de paille.

Dame cherche nourrice aveugle pour enfant qui braille.

Monsieur n'ayant rien perdu donnerait quand même récompense à qui lui rapporterait quelque chose.

Perdu hier, une bonne occasion de me taire.

(Pierre Dac )

Qui son visage farde à son cul pense.

(Proverbe Indien )

- Votre père était tailleur. Comment se fait-il que vous-même ne le soyez pas ?
— Vous devriez le comprendre mieux que quiconque, vous, dont le père était un parfait gentleman.

(Georges-Bernard Shaw)

Une femme entre dans votre vie c'est merveilleux. Elle en sort, c'est providentiel.

(Paul Morand)

Depuis 2000 ans, Jésus se venge sur nous de n'être pas mort sur un canapé.

(Emile Cioran - Syllogismes de l'amertume)

Télégramme que Mauriac a reçu peu de jours après la mort de Gide :
"Il n'y a pas d'enfer. Tu peux te dissiper. Préviens Claudel. Signé André Gide"

(Julien Green - Journal 28 février 1951)

La fidélité en amour n'est souvent que la paresse du désir.

(Marivaux)

La pensée ne commence qu'avec le doute.

(Roger Martin du Gard)

Vie : passage sur terre. Mort : passage sous terre.

(Jicka)

C'est une grande erreur de croire que, parce qu'on est cocu, on a droit instantanément à toutes les autres femmes !

(Sacha Guitry)

Pour savoir qu'un verre était de trop, encore faut-il l'avoir bu.

(Georges Courteline)

Si Dieu avait voulu que l'amour soit éternel [...] il se serait arrangé pour que les conditions du désir le demeurent.

(Jean Anouilh)

Beaucoup de vaseline, encore plus de patience, Eléphant encugule fourmi.

(proverbe espagnol)

C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume.

(Oscar Wilde)

La Bible ne fait pas le moine.

(Alexandre Breffort)

La mort n'est, en définitive, que le résultat d'un défaut d'éducation
puisqu'elle est la conséquence d'un manque de savoir vivre.

(Pierre Dac)

Sans pile, on perd la face.

(Pierre Desproges)

Si j'ai peur de la mort, c'est pour faire comme tout le monde.

Je doute de ce que je sais, je me doute du reste.

Dieu a de beaux saints.

(Ylipe)

La bêtise est la seule ressource naturelle vraiment renouvelable…

(Anne Archet)

Aidez-moi à monter ; pour descendre, je me débrouillerai seul.

(Thomas More, montant sur l'échafaud)

Le bonheur, c'est pas grand chose
Juste du chagrin qui se repose.

(Léo Ferré)

Il est effrayant, bien que raisonnable, de n'avoir aucune illusion sur personne.

La lucidité : un martyre permanent, un inimaginable tour de force.

Quand on sait que tout problème est un faux problème, on est dangereusement près du salut.

Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes.

Une civilisation débute par le mythe et finit par le doute.

Entre une gifle et une indélicatesse, on supporte toujours mieux la gifle.

Un homme ennuyeux est un homme incapable de s'ennuyer.

Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d'une aide plus efficace que les évangiles.

Ce n'est pas la peur d'entreprendre, c'est la peur de réussir, qui explique plus d'un échec.

Il n'est guère qu'un signe qui atteste qu'on a tout compris : pleurer sans sujet.

(Emil Cioran)

Ce ne sont pas les hommes qui comptent dans ma vie, mais la vie qu'il y a dans les hommes.

(Mae West)

L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire.

(Pierre Desproges)

Le plus désagréable dans la vie d'un célibataire, ce sont les maris.

(Georges Feydeau)

Ça m'intéresse pas l'avenir, c'est tout du mensonge...[] .
Moi, ce qui me passionne, c'est le présent...

(Louis-Ferinand Céline)

Tout bonheur que la main n'atteint pas n'est qu'un rêve.

(Joséphin Soulary)

La vérité ne triomphe jamais, mais ses adversaires finissent par mourir.

(Max Planck)

Bien écouter, c'est presque répondre.

(Marivaux)

L'inexpérience est ce qui permet à la jeunesse d'accomplir ce que la vieillesse sait impossible.

(Tristan Bernard)

Si vous refusez, madame, ne le dites pas. Si vous cédez, je me tairai.

(Jean Dolent)

Vis chacun de tes jours comme si c'était le dernier, tu finiras bien par avoir raison.

(Leo. Bascaglia)

Si vous pensez comme tout le monde, n'allez pas jusqu'à l'écrire.

(Anne Archet)

- La vie ?
- je connais. C'est surfait.

(Amélie Nothomb - Cosmétique de l'ennemi)

Ainsi en est-il à travers l'univers:
Les fraises des bois, les lézards et les aphorismes sont denses et évoquent la plénitude,
quand les courges géantes, les soufflés au fromage et les discours d'inauguration
sont enflés à proportion de leur vacuité.

(Amélie Nothomb - Les Catilinaires)

Il y a deux sortes de femmes : celles qui vous rasent et celles qui vous tondent.

(Roland Barthes)

S'il fallait tolérer des autres tout ce qu'on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable.

(Georges Courteline)

L'oeil bande. L'oeil bande avant le sexe. Il arrive même que l'oeil bande seul.

(Paul Nougé)

Les femmes entretenues ne sont pas forcément les mieux conservées.

(Noctuel)

Bien plus que la paresse, c'est la caresse qui est la mère de certains vices et de beaucoup de fils.

Inquiétant, mais vrai : sur les 80 milliards d'individus qui ont déjà fréquenté notre terre au cours des siècles,
aucun n'a survécu.

(Jacques STERNBERG)

Ce qui est permis n'a pas de charme, ce qui est défendu est excitant.

(Ovide)

Il tournait dans son désir, comme un prisonnier dans son cachot.

(Gustave Flaubert)

L'Absolu est instranscriptible !

On ne peut être et avoir été.
Mais si! On peut avoir été un imbécile et l'être toujours.

(Léon Bloy)

Le mépris des hommes est fréquent chez les politiques, mais confidentiel.

(André Malraux)

Avec l'âge, ne pas achever peut donner l'illusion d'entreprendre encore.

(Robert Mallet)

Le plaisir est une merveille qui m'apprend que je suis moi.

Nommer les choses, c'est leur enlever leur danger

(Amélie Nothomb)

Il est terrible le petit bruit de l'oeuf dur sur le comptoir d'étain.
Il est terrible ce bruit quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim.

(Jacques Prévert)

On mange son passé.

(Georges Simenon)

Il n'est jamais trop tard pour ne rien faire.

(Jacques Prévert)

L'intelligence a été inventée il y a très longtemps par un type vachement malin.
La connerie, c'est autre chose, c'est une création collective.

(Philippe Geluck)

Seules les apparences sont certaines.

(Friedrich Nietzsche)

Chez les amis, tout s'excuse, tout passe ;
Chez les amants, tout plaît, tout est parfait ;
Chez les époux, tout ennuie et tout lasse.

(La Fontaine)

L'anthropophagie et la fraternité sont les deux extrêmes de l'évolution économique.

(Pierre-Joseph Proudhon)

On est puceau de l'horreur comme on l'est de la volupté.

(Louis-Ferdinand Céline - Voyage au bout de la nuit)

J'ai eu plus de concupiscence que je n'ai de cheveux perdus.

(Gustave flaubert)

Une fois qu'on a passé les bornes, il n'y a plus de limites.

(Alphonse Allais)

Un jeune con est assurément plus redoutable qu'un vieux : il a tout l'avenir devant lui !

(Pierre Perret)

Un sot savant est sot plus qu'un sot ignorant.

(Molière)

Une première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise.

(Henri Jeanson)

Ce n'est que dans l'obscurité des tombeaux où l'homme peut trouver le calme.

(D.A.F. de Sade)

En diplomatie, l'ultimatum est la dernière exigence avant les concessions.

(Ambrose Bierce)

Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur, et rien d'autre.

(Paul Eluard)

Je ne bois jamais. Sauf si un autre paie.

(Groucho Marx)

L'intelligence ne se mesure pas des pieds à la tête, mais de la tête au ciel.

(Napoléon Bonaparte)

Si tu ne hurles pas, personne ne croira que tu as mal.

(Henry de Montherlant)

Une fois que ma décision est prise, j'hésite longuement.

(Jules Renard)

Hier je suis sorti. Aujourd'hui je suis resté à la maison.
Je n'ai pas vu la différence. Demain j'essaierai autre chose.

(Roland Topor)

Le chanceux perd sa femme, le malchanceux perd son cheval.

(proverbe géorgien)

Le diable n'est pas autre chose que l'incarnation des pulsions anales érotiques refoulées.

(Sigmund Freud)

Je voudrais mourir jeune le plus tard possible.

(Abbé Prévost)

J'embrasse mon rival, mais c'est pour l'étouffer.

(Jean Racine)

La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable.

(Honoré de Balzac)

Médiocre et rampant, et l'on arrive à tout.

(Pierre Augustin Caron De Beaumarchais - Le Mariage de Figaro)

Les questions auxquelles on répond par oui ou par non sont rarement intéressantes.

(Julien Green - Minuit)

Tuez-moi ou prenez-moi comme cela, car je ne changerai jamais.

(DAF DE SADE - lettre à sa femme, Novembre 1783)

Il vaut mieux passer pour sérieuse que pour ridicule et pour taciturne que pour imbécile.

(Mme de Maintenon)

La femme aime tellement son mari que, pour ne pas l'user, elle prend celui des autres.

(A. Dumas fils)

On arrive en avance, à l'heure juste ou en retard selon qu'on aime, qu'on aime encore ou qu'on n'aime plus.

(Comtesse Diane)

Que de gens ont voulu se suicider et se sont contentés de déchirer leur photographie.

(Jules Renard)

La seule différence entre un caprice et un "amour éternel" est que le caprice dure un peu plus longtemps.

(Oscar Wilde)

L'amour, c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas !

(Jacques Lacan)

Dieu créa l'homme et, ne le trouvant pas assez seul, il lui donna une compagne pour lui faire mieux sentir sa solitude.

Si les regards pouvaient enfanter ou tuer, les rues seraient remplies de femmes enceintes et jonchées de cadavres.

(Paul Valéry)

Ce qu'on fait par amour l'est toujours par-delà le bien et le mal.

(Friedrich NIETZSCHE - Par-delà le bien et le mal (1886))

L'amour est un acte sans importance, puisqu'on peut le faire indéfiniment.

(Alfred JARRY - Le Surmâle)

Les extrêmes se touchent, les dégueulasses !

(Frédéric DARD - Les pensées de San-Antonio)

Celui que l'on punit n'est plus celui qui a commis l'action. Il est toujours le bouc émissaire.

(Friedrich NIETZSCHE - Aurore)

Contrairement à ce qui est dit dans le Sermon sur la Montagne, si tu as soif de justice, tu auras toujours soif.

Le travail pense, la paresse songe.

Pour nous punir de notre paresse, il y a, outre nos insuccès, les succès des autres.

Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue.

(Jules RENARD - Journal)

Les croyants sont très reconnaissants à Dieu d'avoir donné aux organes génitaux de la femme vivante
l'odeur qu'il ne donne à la crevette que huit jours après sa mort.

(Edmond et Jules de GONCOURT - Journal)

Les verres d'eau ont les mêmes passions que les océans.

L'homme fort dit : je suis. Et il a raison. Il est.
L'homme médiocre dit également : je suis. Et lui aussi a raison. Il suit.

(Victor HUGO - Choses vues)

Les femmes sont plus franchement mammifères que les hommes.

(Roland TOPOR - Pense-bêtes)

Les amours et les yeux doux de nos cerceuils sont les clous.

(Victor Hugo)

Lorsqu'une femme ne vit pas suffisamment avec son corps,
le corps finit par lui apparaître comme un ennemi.

(Milan Kundera)

Existe-t-il au monde un privilège plus totalement exorbitant que la beauté ?

(Pierre Desproges)

La seule chose qu'on puisse tenir pour certaine quand une femme vous dit : "Je serai prête dans cinq minutes",
c'est qu'elle parle français.

(Pierre Dac)

Le meilleur régime politique est la monarchie absolue tempérée par l'assassinat.

(Stendhal)

A une vérité ténue et plate, je préfère un mensonge exaltant.

(Alexandre Pouchkine)

Libre penseur. Penseur suffirait.

J'ai vu, monsieur, sur une table de boucher, des cervelles pareilles à la vôtre.

(Jules Renard)

La princesse de Portugal étant promise à Charles II, il envoya une flotte pour la chercher.
On lui manda qu'elle étoit prête à s'embarquer et qu'on l'avoit fait raser.
Il dit qu'il n'avoit que faire de cela et qu'il n'aimoit point le c... rasé.
Les ministres, qui craignoit qu'il ne la renvoyât ou qu'il n'en eût du dégoût,
ordonnèrent à l'amiral d'attendre jusqu'à ce que son poil fût revenu,
et on fit la supputation combien chaque poil coûtoit à la nation.

(MONTESQUIEU - Spicilège)

Je ne suis pas modeste ; j’ai l’orgueil timide, c’est tout.

(Anne Archet)

Quand une femme a donné la clef de son coeur, il est bien rare qu'elle ne fasse pas changer la serrure.

(Sainte-Beuve)

Les lois de nos désirs sont des dés sans loisir.

(Robert Desnos)

Il y a deux tragédies dans la vie, l'une est de ne pas obtenir ce que l'on désire ardemment,
et l'autre de l'obtenir.

(George Bernard Shaw)

Le corps est un des noms de l'âme, et non pas le plus indécent.

(Marcel Arland)

Un baiser apaise la faim, la soif. On y dort. On y habite. On y oublie.

(Jacques Audiberti)

Que d'hommes savent ce que leur coûte une femme qui se donne !

(Jean Delacour)

Il y a dans la sensualité une sorte d'allégresse cosmique.

(Jean Giono)

Tout homme qui se remarie ne mérite pas la chance qu'il a eue de perdre sa première femme.

(Groucho Marx)

L'homme est [...] le seul mammifère suffisamment évolué pour penser enfoncer des tisonniers
dans l'oeil d'un lieutenant de vaisseau dans le seul but de lui faire avouer l'âge du capitaine.

(Pierre DESPROGES)

Le christianisme n'a pas inventé la pudeur ; il a inventé l'hypocrisie.

(Rémy de GOURMONT - Épilogues)

On pourrait définir l'orgueil : cette vanité qui empêche de faire des choses basses.

(Edmond et Jules de GONCOURT - Journal (t.1))

La hauteur de l'orgueil se mesure à la profondeur du mépris.

(André GIDE - Journal 1889-1939)

Supporter un rôle subalterne sans aigreur est beaucoup plus difficile que
d'être un exclu, un réprouvé. Cette dernière condition comporte de grandes satisfactions d'orgueil.
Elle est une réussite à rebours.

(Emil CIORAN - Carnets 1957-1972)

Et puis quoi, qu'importe la culture ? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand ? Non.

(Pierre Desproges)

Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l'imperfection et l'atteindre.

(Bertrand Russell)

La vie m'aura servi de leçon. Je ne recommencerai pas.

(Frédéric Dard)

De toutes les façons de faire cesser l'amour, la plus sûre, c'est de le satisfaire.

(MARIVAUX / Le Cabinet du philosophe (1734))

Il est du véritable amour comme de l'apparition des esprits :
tout le monde en parle, mais peu de gens en ont vu.

(LA ROCHEFOUCAULD - Maximes)

On n'est pas beau après l'amour.
Mouvements ridicules, où on perd chacun un peu de matière. Grandes saletés.

(Paul LÉAUTAUD / Journal littéraire)

L'homme est despote par nature et la femme bourreau.

(Fiodor Dostoievski - Le joueur)

Je sais que, ayant résolu de dire la vérité, je dirai peu de chose.

Ce n'est pas le moindre charme de la vérité, qu'elle scandalise.

Pour arriver, il faut faire ou des saletés, ou des chefs-d'oeuvres.
Etes-vous plus capable des unes que des autres ?

(Jules RENARD - Journal)

Se tromper n'est une fatalité que pour les imbéciles.

(Claude Michel CLUNY - Le silence de Delphes)

Pêcher n'est pas faire le mal. Le vrai pêché, c'est de ne pas faire le bien.

(Pier Paolo Pasolini)

Si vous n'êtes pas capable d'un peu de sorcellerie,
ce n'est pas la peine de vous mêler de cuisiner.

(Colette)

Dire qu'il faudra partir un jour, alors que tant de gens continueront à faire l'amour.

(Paul Léautaud)

Je sais pourquoi je déteste le dimanche : c'est parce que des gens,
occupés à rien, se permettent d'être oisifs comme moi.

(Jules RENARD -/ Journal)

Le dimanche est ennuyeux parce qu'il est dimanche pour tout le monde.

(Georges PERROS - En vue d'un éloge de la paresse)

J'aime bien la mini-jupe. Je n'y vois que des avantages.

(Francis Blanche)

Le coeur est humain dans la mesure où il se révolte.

(Georges Bataille)

Il doit y avoir quelque chose de vrai dans la réincarnation, puisque certaines femmes
de trente-cinq ans se souviennent d'événements vieux d'un demi-siècle.

(Jean Rostand)

Je suis poisson ; c'est le liquide qui me soutient et c'est la queue qui me dirige.

(Carlos, chanteur)

Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction.

(Francis Picabia)

On parle toujours du boulevard des Filles du Calvaire, mais jamais du calvaire des filles du boulevard.

(Henri Rochefort)

Ce n'est pas parce qu'elle était stérile que la reine Fabiola ne s'est jamais reproduite.
C'est parce qu'elle préférait ne pas avoir d'enfant du tout plutôt que de pondre un Belge.

Notons au passage que le père et la mère de Démosthène étaient grecs,
ce qui prouve que les Grecs ne sont pas tous pédés.

(Pierre Desproges)

— Ah, monsieur, je suis surprise !
— Non, madame, vous êtes étonnée. C'est nous qui sommes surpris.

(Mme Littré découvrant son mari avec la domestique)

Se vouloir libre, c'est aussi vouloir les autres libres.

(Simone de Beauvoir - Pour une morale de l'ambiguïté)

Eh Dieu! si j'eusse étudié
Du temps de ma jeunesse folle
Et à bonnes moeurs dédié
J'eusse maison et couche molle
Hélas, je fuyais l'école
Comme fait le mauvais enfant
En écoutant cette parole
A peu que le coeur ne me fend.

(François Villon)

Une femme qui ne vous fait plus de reproches est une femme qui ne vous aime plus.

(Alfred Capus)

Le secret de ma longévité, c'est le sport : je n'en fais pas !

(Winston Churchill)

Tout corps plongé dans un liquide reçoit un coup de téléphone.

(Maurice Roche)

Couleur des yeux d'un alcoolique : vert bouteille toujours.

(Etienne Grandterre)

Il est maintenant presque autorisé pour une catholique de recourir aux mathématiques pour éviter d'être enceinte,
mais il lui est encore interdit de se servir de la physique et de la chimie.

(Henri Louis Mencken)

Je n'ai jamais rien fait que par plaisir. C'est assez dire que je n'ai pas fait grand-chose.

(Georges Perros)

Chaque femme qu'on aime a le même prénom.
Lucile, Agathe, Aurore, Héloïse, Manon,
Ne les appelle-t-on pas toujours
Mon Amour ?

J'aime le chant du corps quand il est aux abois !

(Paul Carbone)

Aucune chance de les séduire en leur disant : "Vous n'êtes pas mal".
Il faut aller au moins jusqu'à : "Vous êtes unique au monde", minimum qu'elles tolèrent.

(Louis-Ferdinand Céline)

Les hommes publics promettent la lune. Les filles publiques la font payer comptant !

(Bruno Masure)

Dans un incendie, entre un Rembrandt et un chat, je sauverais le chat.

(Alberto Giacometti)

L'amour est aveugle. La preuve, en le faisant il y a des gens qui braillent.

(Jean YANNE)

Il en est en amour comme en toutes choses. Ce qu'on a eu n'est rien, c'est ce qu'on n'a pas qui compte.

(Paul LÉAUTAUD - Passe-temps)

Il est difficile de ne pas s'exagérer le bonheur dont on ne jouit pas.

(STENDHAL - Journal)

On étouffe ici ! Permettez que j'ouvre une parenthèse.

(Alphonse ALLAIS - Le bec en l'air - 1897)

On reconnaît tout de suite un homme de jugement à l'usage qu'il fait du point virgule.

(Henry de MONTHERLANT / Carnets 1930-1944)

L'élève, comme la rivière, aimerait suivre son cours tout en restant dans son lit...

(Albert Camus)

L'histoire me sera indulgente, car j'ai l'intention de l'écrire.

(Winston Churchill)

Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles.

(Les Brown)

Si j'aime quelqu'un, ses défauts me font rire.
Si je ne l'aime pas, ses qualités m'agacent.

(Sabine Azéma)

Une fois qu'on a dépassé la mesure, il n'y a plus de limite.

(Euripide)

Vivement demain que tout soit comme hier !

(Jacky Goulard)

C'est quand les accents graves tournent à l'aigu
que les sourcils sont en accent circonflexe.

(Pierre Dac)

Le pornithorynque est un salopare.

(Alain Créhange)

Ce n'est pas le doute qui rend fou : c'est la certitude.

(Friedrich Nietzsche - Ecce Homo)

L'amour est un plat tonique.

(Jean Richepin - Caresses)

Céderait bombe à retardement. Très très urgent !

(Pierre Dac)

Quand il n'y aurait qu'une chance sur mille de trouver l'aventure au coin de la rue,
il faudrait aller au coin de la rue.

(Henri de Montherlant)

Le point commun entre tous les hommes que j'ai aimés ? Moi !

(Jeanne Moreau)

La vie est courte, mais l'ennui l'allonge.

(Jules Renard - Journal - 1906)

Un gentleman c'est quelqu'un qui sait jouer de la cornemuse et qui n'en joue pas.

Si j'en crois mon horoscope, je devrais mourir dans la soirée.
C'est con, j'avais pas fini de bêcher mes camélias.

(Pierre Desproges - Fonds de tiroir)

L'interminable est la spécialité des indécis.

(Emil Cioran - De l'inconvénient d'être né)

Un remords vaut mieux qu'une hésitation qui se prolonge.

(Henri de Montherlant - La Reine Morte)

Il ne faut pas perdre un ami pour un bon mot ; sauf si le mot est meilleur que l'ami.

(Oscar Wilde)

La ligne courbe est la ligne la plus jolie entre un point et un autre.

(Mae West)

Le hasard ne choisit pas, il propose.

(José Saramago - Tous les noms)

On ne peut nier que la femme a distancé a guenon plus que l'homme le singe.

(Jacques Deval)

C'est une grande sagesse que d'oser paraître imbécile mais il y faut un certain courage que je n'ai pas toujours eu.

C'est presque toujours par vanité qu'on montre ses limites - en cherchant à les dépasser...

(André Gide)

Le jour où Microsoft vendra quelquechose qui ne se plante pas, .. Ce sera un clou !

(anonyme)

Je pardonne toujours les injures mais je n'oublie jamais les dates.

(François Mauriac)

Il y a des romans fleuves qui ne sont en aucun point navigables.

(Paul Morand)

Dans la lutte pour la vie, celui qui est à bout de souffle, à bout d'arguments, à bout de moyens
et à bout de tout n'est heureusement et par contre pas au bout de ses peines.

(Pierre Dac)

J'aime mieux une armée de cerfs commandée par un lion qu'une armée de lions commandée par un cerf.

(Napoléon) - (trouvé par M.)

POLITIQUE n.f. (gr. politikos, de polis, ville). Phénomène de décantation qui provoque la migration de la lie vers le sommet.

COMMUNISME n.m. (de commun). Modèle de développement qui constitua au XXe siècle une étape historique du capitalisme.

FÉMINISME n.m. Doctrine qui préconise pour les femmes l’égalité avec les hommes, ce qui avouez-le est une bien pauvre ambition.

ALTERMONDIALISTE adj. et n. Individu qui va de sommet en sommet pour démontrer de manière bruyante et spectaculaire son attachement à l’État et à l’économie de marché. Voir SOCIALISTE.

SOCIALISTE adj. et n. Terme qui qualifie les libéraux qui parfois ont mauvaise conscience.

LIBÉRALISME n.m. Doctrine offrant toute la liberté que votre dossier de crédit peut vous offrir.

MONARCHIE n.f. (gr. monarchia). Régime politique où la principale fonction du chef de l’État et de sa famille est de remplir les colonnes des journaux à potins.

TROTSKISTE n.m. Épithète dont les staliniens impuissants aiment bien s’affubler.

(Anne Archet - 16/03/2005)   Le site d'Anne Archet

Et Dieu chassa Adam à coups de canne à sucre Et ce fut le premier rhum sur la terre.

(Jacques Prévert)

Pourquoi lave-t-on une injure alors qu'on essuie un affront ?

(Alphonse Allais)

Les êtres humains sont les seuls animaux dont j'aie réellement peur.

(George Bernard Shaw)

Le vice ne serait pas tout à fait le vice, s'il ne haïssait pas la vertu.

(Nicolas de Chamfort)

Voilà comme sont toutes les femmes ... Il y a toujours quelque chose à raccommoder à ces machines-là!

(Stendhal - Le rouge et le noir)

Les idiotes ne sont jamais si idiotes qu'on le croit. Les idiots, si.

(Marcel Achard)

Les passoires

0n appelle passoire tout instrument sur lequel on peut définir trois sous-ensembles :
l'intérieur, l'extérieur, et les trous. L'intérieur est généralement placé au-dessus de l'extérieur et se compose le plus souvent de nouilles et d'eau. Les trous ne sont pas importants. En effet, une expérience simple permet de se rendre compte que l'on ne change pas notablement les qualités de l'instrument en réduisant de moitié le nombre des trous, puis en réduisant cette moitié de moitié... etc... etc... et à la limite jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trous du tout.

D'où THEOREME :
La notion de passoire est indépendante de la notion de trou
...et RECIPROQUEMENT.

(d'après le professeur Shadoko)

Ce sont les hommes qui ne sont pas de bois qui brûlent le plus facilement.

(Marcel Mithois)

Aimer, c'est s'augmenter en s'oubliant, c'est échapper par un seul être
à la médiocrité de tous les autres.

L'amour est surtout la poésie des gens qui n'en sauraient avoir d'autre.

(Abel Bonnard - Savoir Aimer)

Je sais enfin ce qui distingue l'homme de la bête : ce sont les ennuis d'argent !

(Jules Renard)

Se donner n'a de sens que si l'on se possède.

(A. Camus)

Se faire des amis est une préoccupation de commerçant.

(Montherlant)

Tout mouvement créateur implique un rien de prostitution.

(Emil Cioran)

Chaque saint a un passé, et chaque pécheur un avenir.

(Oscar Wilde)

La mauvaise foi disparaît dès qu'on a l'avantage.

(Jules Renard)

On n'est jamais si bien asservi que par soi-même.

(Gilbert Cesbron)

Quand la société serre les fesses, les espaces de liberté individuelle rétrécissent.

(Roland Topor - Pense-bêtes)

Le plus dangereux ennemi que tu puisses rencontrer sera toujours toi-même.

(Friedrich Nietzsche)

Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris.

(Georges-Bernard Shaw)

Se faire tuer ne prouve rien ; sinon qu'on n'est pas le plus fort.

(Denis Diderot)

Un terrible malheur vient de frapper mon meilleur ami : il est parti avec ma femme.

(Aurélien Scholl)

En matière d'érotisme, le plancher des uns est le plafond des autres.

(Robert Charlebois)

Avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour !

(Emil Cioran)

Chez moi, c'est bizarre, on s'est toujours marié en famille.
Mon père a épousé ma mère, mon grand-père, ma grand-mère ; mon oncle, ma tante, et ainsi de suite.

(Coluche)

Ce qu'il y a de plus embarrassant quand on n'est pas né riche, c'est d'être né fier.

(Vauvenargues)

Le mariage est comme une place assiégée ; ceux qui sont dehors veulent y entrer, et ceux qui sont dedans veulent en sortir.

(proverbe chinois)

Je méprise cette sorte de sagesse à laquelle on ne parvient que par refroidissement ou lassitude.

(André Gide)

Ceux qui ne savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux.

Il vaut mieux se taire que de ne rien dire.

(Pierre Dac)

Archimède fut le premier à démontrer que, lorsqu'on plonge un corps dans une baignoire, le téléphone sonne.

(Pierre Desproges)

Tout le monde répond à la pelle du fossoyeur.

(Yak Rivais)

Être dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche et réciproquement.

(Pierre Dac)

Le martyre est la seule façon de devenir célèbre quand on n'a pas de talent.

(Pierre Desproges)

Foutre, c'est aspirer à entrer dans un autre, et l'artiste ne sort jamais de lui-même.

(Charles Baudelaire)

C'est peut-être pour tout le monde la même chose d'ailleurs,
dès qu'on insiste un peu, c'est le vide.

(Louis-Ferdinand Céline)

Certaines fiançailles se terminent bien, mais dans la plupart des cas, les deux parties se marient.

(Sally Poplin)

Le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l'électeur moyen.

(Winston Churchill)

...plus on crée moins on bande...

(Charles Baudelaire)

C'est au moment où l'on triche pour le beau que l'on est artiste.

(Max Jacob)

Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée.

(André Gide)

L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire;
ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue.

(Albert Camus)

L'histoire des hommes n'a jamais été que l'histoire de leur faim.

(Jean Guéhenno)

Une pomme par jour éloigne le médecin, pourvu que l'on vise bien.

(Winston Churchill)

Qu'est-ce donc qu'une femme ? Un ange avec un sexe.

La femme forte a des amis, la femme faible a des amants.

Il y a des femmes qui vous rendraient heureux si on les laisser faire !

C'est pas les frites qui font grossir, c'est la bière qu'on boit avec;
C'est pas l'amour qui fait souffrir, c'est la femme qu'on prend avec.

(Grégoire Lacroix)

Une porte doit être ouverte... ou bleue.

(Pierre Desproges)

Le joueur d’échecs , comme le peintre ou le photographe, est brillant … ou mat.

(Vladimir Nabokov)

Ah les femmes, ces animaux sans queue ni tête.

(Sacha Guitry)

Il faut juger des femmes depuis la chaussure jusqu’à la coiffure
exclusivement, à peu près comme on mesure le poisson entre queue et tête.

Les femmes s’attachent aux hommes par les faveurs qu’elles
leur accordent : les hommes guérissent par ces mêmes faveurs.

Une femme oublie d’un homme qu’elle n’aime plus jusques
aux faveurs qu’il a reçues d’elle.

Une femme qui n’a qu’un galant croit n’être point coquette ;
celle qui a plusieurs galants croit n’être que coquette.

Il y a peu de galanteries secrètes. Bien des femmes ne sont
pas mieux désignées par le nom de leurs maris que par celui de leurs amants.

Une femme infidèle, si elle est connue pour telle de la personne
intéressée, n’est qu’infidèle : s’il la croit fidèle, elle est perfide.

On tire ce bien de la perfidie des femmes, qu’elle guérit de la jalousie.

(La Bruyère - Les Caractères)

Beaucoup plus facile d'admettre le suicide de quelques-uns que l'obstination de la majorité à vivre.

(Jean-Claude Brisville)

Si les lignes parallèles ne se rencontrent pas, ce n'est pas parce qu'elles ne le peuvent pas,
mais parce qu'elles ont autre chose à faire.

(Vladimir Nabokov)

— Que feriez-vous si vous étiez roi ?
— Si j'étais roi, je me méfierais des as !

(Tristan Bernard)

Qui cherche l'infini n'a qu'à fermer les yeux.

(Milan Kundera)

Si l'oisiveté est la mère de tous les vices,
l'outillage est le père de tous les tournevis
et le beau-frère de tous les vilebrequins.

(Pierre Dac)

Il n'y a plus, de nos jours, que deux sortes de piétons : les rapides et les morts.

(Jean Rigaux)

Les gens peuvent choisir n'importe quelle couleur pour la Ford T, du moment que c'est noir.

(Henry Ford)

Les quatre âges de l'hommes sont : la petite enfance, l'enfance, l'adolescence, l'obsolescence.

(Art Linkletter)

Même pour le simple envol d'un papillon tout le ciel est nécessaire.

(Paul Claudel)

Une belle femme est celle que je remarque;
une femme charmante est celle par qui je suis remarqué !

(Thomas Erskine)

C'est d'ailleurs une habitude que le sexe masculin conserve sa vie durant,
que de calomnier haut et fort ce qui hante ses obsessions masturbatoires.

(Amélie Nothomb)

Il faut regarder la vie en farce.

(Louis Scutenaire)

Je meurs l'âme innocente et tranquille.

(Landru)

L'église est proche, mais la route est verglacée.
Le bar est loin, mais je marcherai avec prudence.

(Proverbe russe)

Je bois à l'occasion et parfois aussi quand il n'y a pas d'occasion.

(Miguel de Cervantès)

Le rire est à l'homme ce que la bière est à la pression.

(Alphonse Allais)

Tous les gens sont pareils: crevant de peur à la pensée de la mort et obsédés par le sexe.

(Claude Mauriac)

Belle vertu que la modestie, à condition que l'on en tire pas trop de vanité.

(Henri de Montherlant)

Ça compte, même quand c'est un chien, quelqu'un qui vous préfère à tout le reste du monde.

(Jules Roy)

Certes, un rêve de beignet, c'est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c'est déjà un voyage.

(Marek Halter)

Les mots qu'on n'a pas prononcés sont les fleurs du silence.

(Proverbe japonais)

La sagesse des vieillards, c'est une grande erreur.
Ce n'est pas plus sages qu'il deviennent, c'est plus prudents.

(Ernest HEMINGWAY)

Il y a trois sortes de personnes à qui on ne peut demander du bons sens :
un homme qui aime, une femme qui aime, une femme qui n'aime pas.

(Georges-Bernard Shaw)

Mettre de l'argent de côté pour l'avoir devant soi, est, pour paradoxale qu'elle soit,
une façon comme une autre d'assurer ses arrières à effet de ne pas l'avoir dans le dos.

(Pierre Dac)

Le son du tambour dissipe les pensées. C'est par cela même que cet instrument est éminemment militaire.

(Joseph Joubert)

Un homme est aussi jeune que la femme qu'il aime.

(Groucho Marx)

La danse, c'est du pelotage. Tout ce qu'on fait avec les pieds est parfaitement secondaire. Tout le monde s'en fout !

(Michel Audiard)

Un livre tout entier d'argot est plus ennuyeux qu'un rapport de la Cour des comptes.

(Louis-Ferdinand Céline)

Donnez-moi quarante trous du cul et je vous fais une Académie française.

(Georges Clemenceau)

Rappelez-vous que jusqu'à nouvel ordre nous sommes trop faibles pour ne pas être intransigeants.

(Charles de Gaulle)

It don't mean a thing, if it ain't got that swing.

(Duke Ellington)

La France est catholique parce que la femme est catholique.
Et la femme est catholique parce qu'elle n'est pas libre.

(Georges Darien - La Belle France)

Vous vous plaignez du cul des femmes qui est monotone.
Il y a un remède bien simple, c'est de ne pas vous en servir.

(Gustave Flaubert - Lettre à Guy de Maupassant)

Toutes les chutes sont mauvaises... sauf les chutes de reins.

(Jean-Loup Chiflet)

La lubricité et ardeur de reins n'a rien de commun, ou bien peu avec amour.

(Louise Labé)

L'assassinat est la forme la plus extrême de la censure.

(Georges-Bernard Shaw)

Le clitoris est un organe fuyant, il faut bien le saisir.
Qui n'a jamais clitorisé sa maîtresse sans qu'elle dise au cours de l'événement :
"Ce n'est pas là !".

(John Atkins - Le sexe dans la littérature)

La question est celle-ci: d'où vient l'homme? Où va l'homme?
Je la résous triomphalement en disant: l'homme va et vient dans la nuit.

Le ciel et le cul, les deux grands leviers.

(Emile Zola)

Tentons donc d'attraper les étoiles, et de ne pas devenir une statistique de plus
dans la liste honteuse des civilisations déchues. Le jazz est notre véhicule. . .

(Barney Wilen)

Étudiants, étudiantes, ne vous présentez plus au bac : prenez le Pont de Tancarville !

(Francis Blanche)

Parole de coiffeur : il est interdit de descendre avant la raie.

(Pierre Desproges)

Soyez à leurs pieds. A leurs genoux... Mais jamais dans leur mains.

(Talleyrand)

La prudence, c'est la peur marchant sur la pointe des pieds.

(Miguel Zamacoïs)

Tristesse du réveil. Il s'agit de redescendre, de s'humilier.
L'homme retrouve sa défaite : le quotidien.

(Henri Michaux - Plume)

Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.

(Henri Michaux - Tranches de savoir)

Le privilège des grands, c'est de voir les catastrophes d'une terrasse.

(Jean Giraudoux)

Tant qu'elle est pas ouverte, l'huître sait pas qu'elle est dans la cuisine
avec des gens qui la regardent.

(Anonyme)

Et qu'est-ce qu'un ami, sinon quelqu'un qui respecte vos nerfs ?

(Roland Jaccard - La tentation nihiliste)

Seules les promesses non tenues ont un avenir.

Qu'est-ce que la fidélité sinon le désir de poursuivre le même combat avec le même ennemi ?

(Roland Jaccard - Une fille pour l'été)

Il n'y a pas de femme qu'on ne puisse conquérir si on lui consacre le temps
et les compliments qu'il faut.

(Carlos Fuentes - Diane ou La chasseresse solitaire)

Peu importe qu'une idée soit plus ou moins neuve : ce qui importe,
c'est qu'elle le devienne.

(Elias Canetti - Le coeur secret de l'horloge)

L'optimiste est un imbécile heureux. Le pessimiste est un imbécile malheureux.

(Bernanos)

Une erreur est d'autant plus dangereuse qu'elle contient plus de vérité.

(Henri Frédéric Amiel)

Il existe un moyen infaillible pour dire quand un politicien ment — il remue les lèvres.

(Felicity Kendall)

L'homme qui se tait refuse, la femme qui se tait consent.

(Louis Massignon)

Quand une femme se fait la malle, on regrette surtout ce qu'elle a mis dedans.

(Yvan Audouard)

S'il est vrai que la jeunesse est un défaut, on s'en corrige bien vite.

(Goethe)

Seuls les médiocres peuvent toujours donner le meilleur d'eux-mêmes.

(Somerset Maugham)

Quand un homme est fini, cela veut dire surtout qu'il continue.

(Romain Gary - Clair de femme)

Dieu a crée le chat l'homme puisse caresser un fauve.

(Victor Hugo)

Entre une mauvaise cuisinière et une empoisonneuse il n'y a qu'une différence d'intention.

(Pierre Desproges)

Tu as peur des mots ? C'est avec ça qu'on fait la vérité.

(Jean Giono - Lanceurs de graines)

L’amoureux solitaire fait toujours bande à part.

(Pierre Dac, Les Pensées)

Les hommes adorent les connes. C’est pour ça qu’ils ont tant fait,
au cours des siècles, pour qu’elles le restent.

(Wolinski, Les Pensées)

Il y a deux portes aux toilettes de l’Académie.
Sur l’une il est inscrit " Messieurs "; sur l’autre, " Marguerite Yourcenar ".

(Jean d’Ormesson, 1981)

Sottise, à la bonne heure; mais j'ai bien eu du plaisir.

(Andréa de Nerciat - Le doctorat impromptu)

Une fois qu'une femme vous a donné son coeur, on ne peut plus se débarrasser du reste.

(John Vanbrugh)

Un homme qui parle trois langues est trilingue.
Un homme qui parle deux langues est bilingue.
Un homme qui ne parle qu'une langue est anglais.

(Claude Gagnière)

VOLTAIRE : Il prit autant de clystères que j'ai fumé de pipes.

(Alexis PIRON)

La musique de Wagner est meilleure que l'on pourrait le croire en l'écoutant.

(Mark Twain)

J'aime la musique de Wagner.
Ça se joue tellement fort qu'on peut continuer à causer sans que personne fasse "chut".

(Oscar Wilde)

Les femmes ont tous les défauts : elles sont autoritaires, dépensières, sans culture.
Et le pire de tous : elles sont jolies.

(Paul MORAND)

Je n'ai rien contre les Hollandais... Simplement je pige mal à quoi ils servent.
Y aurait pas eu Van Gogh, on ne saurait même pas que ça existe.

(Frédéric Dard)

Quand une femme est fidèle, on l'admire; mais il y a des femmes modestes
qui n'ont pas la vanité de vouloir être admirées.

(MARIVAUX)

Une femme vertueuse est celle qui, avant d'entrer chez son amant
ôte son alliance et enlève de sa chaîne de cou sa petite médaille bénite.

(Gabriel SOULAGES)

Avec une minuscule, l'académie est un corps de jolie femme ;
avec une majuscule, c'est un corps de vieux barbons.

(Paul Morand)

Défie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière, et du moine de tousles côtés.

(Miguel de Cervantès)

Monsieur à qui on ne la fait pas cherche dame à qui on ne l’a pas fait.

(Pierre Dac, Petites annonces de l’Os à Moelle)

A chaque fois qu’un homme commet une imbécillité, il le fait au nom des plus nobles motifs.

(Oscar Wilde)

On peut beaucoup plus largement se passer des hommes que des femmes;
c’est pourquoi c’est eux qu’on sacrifie dans la guerre.

(Georges-Bernard Shaw )

Un bon soldat doit penser à trois choses: 1/ au Roi; 2/ A Dieu; 3/ A rien.

(Proverbe allemand)

Au royaume des sourds, les aveugles sont muets.

(Jacques Sternberg)

Ce qu'il y a de réconfortant avec le cancer, c'est qu'un imbécile peut attraper une tumeur maligne.

(Pierre Desproges)

Ceux qui disent toujours du bien des femmes ne les connaissent pas assez;
ceux qui en disent toujours du mal ne les connaissent pas du tout.

(Pigault-Lebrun)

Je vais enfin savoir où il passe ses nuits !

(Annes de Boufflers, veuve)

La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.

(Jean-Luc Godard)

Ne vaut-il pas mieux tomber entre les mains d’un meurtrier que dans les rêves d’une femme ardente ?

Chez quelques-uns la chasteté est une vertu, mais chez beaucoup d’autres elle est presque un vice.

(Friedrich Nietzsche - AINSI PARLAIT ZARATHOUSTRA)

La femme a le droit de monter à l’échafaud, elle doit aussi avoir le droit de monter à la tribune.

(Olympe de Gouge, le jour de son exécution, en 1793)

Un homme d’état est un politicien mort depuis dix ou quinze ans.

(Harry S. Truman)

Partez tranquille pour la guerre, Monsieur, je n’ai envie de vous tromper que quand je vous vois.

(Princesse de Conti à son mari)

Les hommes sont tout d’une pièce. Mais elle donne sur la cour.

(Alexandre Breffort)

Sur la Bible et sur Mein Kampf, sur le Coran frénétique, sur le missel des marxistes,
sur le soleil atomique, sur les cahiers d’écolier des enfants irradiés,
j’écris ton nom, HOMME.

(Pierre Desproges - Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des nantis)

Ils sont tous enragés pour rentrer là d’où ils sont sortis.

(James Joyce)

Vie : elle commence avec du lait et finit avec une bière.

(Marc Elber)

Jamais les hommes ne deviennent plus tendres que lorsqu’on leur a pardonné une infidélité de passage.

(Ninon de Lenclos)

Comment peut-on aimer un intellectuel ? Vous avez une balance à la place du coeur et une petite cervelle au bout de la queue.

(Simone de Beauvoir - Les mandarins)

Les hommes s’intéressent aux femmes qui leur manifestent de l’intérêt, plus qu’à celles qui ont de jolies jambes.

(Marlène Dietrich)

Il y en a qui sont faits pour commander et d'autres pour obéir. Moi je suis fait pour les deux :
ce midi, j'ai obéi à mes instincts en commandant un deuxième pastis.

(Pierre Dac)

John: " Pensez-vous que je puisse être un amant et un mari à la fois ? "

Constance: " Mon cher, personne ne peut faire des côtelettes d’agneau avec le ragoût de la veille."

(W. Somerset Maugham)

Retour