Voyant que la taille de la page augmentait furieusement, j'ai du la découper pour diminuer le temps de chargement : VII - VI - V - IV -  III  -  II -  I
Les nouveautés sont en bas de page !!!

Retour

Avant, tout était simple. Lui Tarzan, il chassait. Elle, Jane, elle cueillait.
Lui, Tarzan, il savait. Elle, Jane, elle admirait et fermait sa gueule, même si elle savait aussi.

(Michèle Fitoussi - Le Ras-le-bol des Superwomen)

Tour Eiffel :
Je me demande pourquoi on représente la Ville de Paris comme une femme, avec un truc comme ça.

(Raymond Queneau - Zazie dans le métro)

Les nouvelles, moi, ça ne m'intéresse pas. D'abord, le lendemain elles sont vieilles.
(Ne réveillez pas Madame)

Il ne faut jamais regarder son ennemi endormi, [...] on lui pardonne.
(Le directeur de l'Opéra)

Les femmes ont toujours pitié des blessures qu'elles n'ont pas faites elles-mêmes.
(Pauvre Bitos)

La concupiscence est plus rare que ne se l'imaginent les vieilles filles.
(L'Hurluberlu)

La sincérité est un calcul comme un autre.
(Becket)

Tu ne seras pas seul, on n'est jamais seul.
On est avec soi, c'est autre chose, tu le sais bien...
(Eurydice)

Si tous les hommes étaient gynécologues, il y aurait beaucoup moins de crimes passionnels !

Je voudrais bien savoir comment ils le font, l'amour, les conseillers conjugaux.
Cela doit être gai !
(Les poissons rouges)

(Jean Anouilh)

Qu'est la volupté elle même, sinon un moment d'attention passionnée du corps ?

(Marguerite Yourcenar - Mémoires d'Hadrien)

Je m'estime peu quand je m'examine ; beaucoup quand je me compare.

(Auguste Villiers de l'Isle-Adam - Sentimentalisme)

La richesse est comme les poils du nez, si on en arrache beaucoup ça fait mal,
si on en arrache un peu ça fait mal aussi.

(Proverbe malgache)

Les autres développent en nous surtout le mauvais instinct de la propriété ;
il suffit d'être un instant chez eux pour vouloir aussitôt être chez soi.

(Jules RENARD - Journal)

Quand les gens sont d'accord avec moi, j'ai toujours le sentiment que je dois me tromper.

(Oscar WILDE - Intentions)

La littérature est à la civilisation ce que la queue est à la casserole :
quand il n'y en a pas, l'homme a l'air con.

Tout salaud qu'on soit, on n'est pas moins naïf et susceptible de déceptions.

(Pierre Desproges)

Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains.

(Flaubert)

Le seul uniforme supportable est celui du bain de vapeur.

(Francis Picabia)

La détente : faut surtout pas appuyer dessus !

(Pierre Desproges)

Le fait d'avoir la tête en feu n'exclut pas, toutefois et néanmoins, d'avoir le feu au cul.

(Pierre Dac)

On compare souvent les femmes à une loterie. C'est une erreur, car à la loterie, des fois on gagne.

(Georges-Bernard Shaw)

Ce qui sauve les femmes, c'est que pour lire dans leur âme, il faut regarder leurs yeux.

(Marcel Achard)

Penser est, pour un grand nombre de femmes, un accident heureux plutôt qu'un état permanent.

(Marie de Flavigny, comtesse d'Agoult)

L'alcool est un anesthésique qui permet de supporter l'opération de la vie.

(George-Bernard Shaw)

Les filles ont ceci pour elles qu'elles le sont toujours un peu plus qu'on ne pensait.

(Georges Courteline)

L'homme cherche, la vierge attend, la femme attire.

Les Furies étaient vierges, d'où leur rage.

(Victor Hugo)

Le meurtre est toujours une faute.
On ne devrait jamais rien faire dont on ne puisse parler après le dîner.

(Oscar Wilde)

J'ai peur du passé, du présent, du futur,
du passé simple et du plus-que-parfait du subjonctif.

(Georges Wolinski)

Les insectes sont des invertébrés de l'embranchement des articulés.
Il n'y a pas de quoi se vanter.
(Pierre Desproges)

L'érotisme exige une obscénité légèrement sublimée (..)
une obscénité poétique.

(Boris Vian)

L'Italien est un peuple si musical qu'au lieu de dire: «Vingt sous» comme chez nous, il dit: «Une lire»!

(Alphonse Allais)

Tout ce qui monte converge.

(Pierre Teilhard De Chardin)

La vérité existe  -  on n'invente que le mensonge.

(Georges Braque)

« Parlons de femmes, n'avez-vous pas fait cocu votre prochain ?
Non, dans tous les pays où j'ai été, je les ai trouvés tout faits. »

(Henri-Joseph Dulaurens - Les Abus dans les Cérémonies et dans les moeurs)

L'épithète doit être la maîtresse du substantif, jamais sa femme légitime.

(Alphonse Daudet)

La modestie n'est qu'une sorte de pudeur de l'orgueil.

(Marcel Jouhandeau)

Il n'est pas absolument nécessaire d'être con pour vivre parmi les cons.
J'ai essayé, on peut!

Il ne suffit pas d'avoir des actions en bourse, encore faut-il avoir des bourses en action.

Un homme intelligent n'est pas autre chose qu'un con raté.

(Frédéric Dard)

Je n'ai jamais osé être de gauche quand j'étais jeune de peur de devenir de droite en vieillissant.

(Antoine Blondin)

Les filles que l'on paie ne sont pas celles qui nous coûtent le plus cher...

(Georges Simenon)

Les prisons sont bâties avec les pierres de la Loi,
les bordels avec les briques de la Religion.

(William Blake)

Être belle... c'est un métier !

(Emilienne d'Alençon)

Une femme pardonne tout, excepté qu'on ne veuille pas d'elle.

Une femme est comme votre ombre, courez après, elle vous fuit ; fuyez-la, elle vous court après !

(Alfred de Musset)

Les femmes devinent tout ; elles ne se trompent que quand elles réfléchissent.

(Alphonse Karr)

La force des femmes n'est pas dans ce qu'elles disent mais dans le nombre de fois qu'elles le disent.

(Marcel Achard)

On nous dit qu'il ne faut pas dormir avec la femme de ses amis. Bon. Mais alors... avec qui ?

(Lucien Guitry)

Un intellectuel est un type qui est rassuré quand il n'est pas compris.

(Pierre Perret)

Viens vite. L'éternité est faite de secondes.

(Jean Dubacq)

Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes: ils ne savent jamais ce qui se passe.

(Voltaire)

Le célibataire vit comme un roi et meurt comme un chien,
alors que l'homme marié vit comme un chien et meurt comme un roi.

(Jean Anouilh)

Ne jamais faire confiance à un mari quand il est loin et à un célibataire quand il est près.

(Helen Rowland)

Les prostituées sont souvent, après les religieuses, nos meilleures patriotes.

(Paul Morand - Bouddha vivant)

Avec les femmes, il y a trois étapes: tu les fais rire, tu les fais jouir, tu les fais chier.
Et il ne faut jamais passer à la troisième étape avant d'avoir franchi les deux premières.

(Patrick Timsit)

Il me poursuivait pas à pas
et, moi, je me prenais
pour son étoile du berger.

***
Impuissant
comme l'aile de l'ange
dans le vide du ciel.

***
Jusqu'à la délivrance de l'acte de décès,
personne ne peut se considérer comme vraiment mort.

***
Une vraie revue est celle qui me publie!

***
Avec mes primes
j'acquitte mes amendes.

***
La paresse doit être très fatigante.
Ce sont les paresseux qui se reposent le plus.

***
On a écrit
pendant un millénaire
avec des plumes d'oies;
les oies ont beaucoup contribué
au développement de la culture.

***
Sisyphe ne mourra pas de fatigue,
mais d'ennui.

***
Les gens soupirent
de la même manière
dans toutes les langues.

***
Un parlement de démons
est naturel dans une société diabolique.

***
N'est pas limité
celui qui est conscient de ses propres limites.

***
L'ignorance est un très lourd fardeau,
mais celui qui le porte ne le sent pas.


(VALERIU BUTULESCU - Aphorismes)

Qu'est-ce qu'un baiser?
Ce n'est autre chose que le véritable effet du désir de puiser dans l'objet qu'on aime.

(Giacomo Casanova)

Prenez l'habitude de bien baiser votre femme,
vous lui éviterez le dérangement d'aller se faire baiser par vos copains.

(Frédéric Dard)

Concevoir le diable comme un partisan du Mal et l'ange comme un combattant du Bien,
c'est accepter la démagogie des anges.

(Milan Kundera - Le livre du rire et de l'oubli)

Mauvais, les hommes le sont tous, la différence réside seulement dans la manière de l'être.

(josé Saramago - le dieu manchot)

L'inconscient se venge la nuit.

Je perds souvent la tête. On ne me la rapporte jamais.

(Louis Scutenaire)

L'antipathie c'est comme l'amour, ça implique une certaine réciprocité.

Les moyens termes sont toujours des moyens ternes.

(Frédéric Dard)

Il est très doux de scandaliser :
il existe là un petit triomphe pour l’orgueil qui n’est nullement à dédaigner.

(DAF de Sade)

En peinture on peut tout essayer. On a le droit.
Mais à condition de ne jamais recommencer.

(Pablo Picasso)

L'ivresse est la seule forme sous laquelle les hommes sans culture peuvent concevoir l'idéal.

(Ernest Renan)

Bois. Les bouteilles sont pareilles
À des tétons au bout pointu
En les suçant tu t'ensoleilles,
Ton nez fut-il sale ou tordu.

(Jean Richepin)

La prohibition... c'est tout de même mieux que pas d'alcool du tout.

(Will Rogers, humoriste américain)

Il faut s’efforcer d’être jeune comme un beaujolais
et de vieillir comme un bourgogne.

(Robert Sabatier)

Il est plus aisé d'accuser un sexe que d'excuser l'autre.

(Montaigne)

Les femmes ne sont jamais désarmées par les compliments.
C'est cela la différence entre les sexes.

(Oscar Wilde)

Le sexe, ça se passe dans les chambres, ça se décide dans les couloirs.

(Rose Troche)

Tolérance : c'est quand on connaît des cons et qu'on ne dit pas les noms.

(Pierre Doris)

Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.

(Henri Calet)

L'envers vaut l'endroit, il fallait s'y attendre.

Mon livre de chevet, c'est un revolver.

(Jacques Rigaut)

Si on met des baigneuses devant la mer,
c'est pour empêcher les vagues d'ébranler les bateaux.

(Raymond Queneau)

Un peuple sans superstition serait philosophe, et les philosophes ne veulent jamais obéir.

(Giacomo Casanova)

La bêtise est toujours la conservation de la beauté; elle éloigne les rides.

(Charles Baudelaire)

Cette femme mariée est si jolie que nous la mépriserions un peu si elle n'avait pas d'amants.

(Jules Renard)

Grâce à l'amour nous sentons tout ce qu'a de chair l'esprit.

(Miguel de Unamuno)

Je dois ma longévité à deux choses, le whisky et le sport :
le whisky, parce que j'en ai bu pas mal et le sport parce que je n'en ai jamais fait !

(Winston Churchill)

Il est plus facile de dessiner un ange qu'une femme. Les ailes cachent les bosses.

(Gustave Flaubert)

Il faut boire de la vodka en deux occasions seulement: quand on mange et quand on ne mange pas.

(Proverbe russe)

Ce que beurre et whisky ne peuvent soigner est incurable.

(Proverbe irlandais)

Il y a bien des gens qui coucheraient volontiers avec la femme d'un ami,
mais refuseraient avec dégoût de fumer dans sa pipe.

Il ne faut jamais gifler un sourd. Il perd la moitié du plaisir.
Il sent la gifle mais il ne l'entend pas.

L'amour n'est fait que du désir d'avoir ou de la gratitude d'avoir eu.

La plupart des histoires que l'on déclare d'amour arrivent à des
gens qui se sont montrés leur derrière alors qu'ils n'en avaient pas le droit.

(Georges Courteline)

La mort, c'est la fin d'un monologue.

(Tristan Bernard)

Il faut haïr très peu, car c'est très fatigant.

(Sarah Bernhardt)

Je suis si paresseuse que je ne fais même pas mon âge.

(Yvette Guilbert)

Ce fut une jouissance mêlée de remords,
une de ces jouissances de catholique que la peur de l'enfer aiguillonne dans le péché.

(Emile Zola - Nana)

Si elle te tient la maint à la saint Valentin,
Vivement la sainte Brigitte!

(dicton du jour)

Si je deviens centenaire, je me lèverai chaque matin pour lire les faire-part nécrologiques
des journaux, si mon nom n'y est pas, je retournerai me coucher.

(Paul Léautaud)

Anthropophages: Rares hommes capables de trouver du goût à leurs congénères.

(Noctuel)

Il n'existe que deux manières de gagner la partie: jouer coeur ou tricher.

(Jean Cocteau)

Si j'avais été heureux, je n'aurais jamais écrit une note.

(Richard Wagner)

Les amateurs de musique ont ceci de pénible qu'ils nous demandent toujours d'être totalement muets
au moment même où nous souhaiterions être absolument sourds.

(Oscar Wilde)

Comment aborder une jolie femme ?
Pourquoi aborder une femme laide ?

(Pierre Desproges)

Elle est très belle... vue de dot.

Il vivait de privations. Et encore pas tous les jours.

J'étais tombé sur une indécente de lit.

(Alexandre Breffort)

C'est facile d'être bonne, et souriante, et douce. Quand on est belle et riche!
Mais être bonne quand on est une bonne!

(Jean Genet - Les bonnes)

La preuve que le pape ne connaît rien à l'utilisation du préservatif, c'est qu'il l'a mis à l'index.

(André Santini)

Dieu ? Ca fait longtemps que j'ai fait une croix dessus.

Dieu, hostie ou pas, est un plat qui se mange froid.

(Pierre Desproges)

C'est connu, Eve n'avait pas de pomme d'Adam.

(Jacques Prévert)

Dieu a raté ce monde-ci, pourquoi aurait-il réussi l'autre ?

(Paul Morand)

Il serait bien affreux que tout fait imbécile méritât commentaire, exégèse subtile.
(Le Chien à la mandoline)

L'orthographe est plus qu'une mauvaise habitude, c'est une vanité.

Avoir un système borne son horizon; n'en avoir pas est impossible.
Le mieux est d'en posséder plusieurs.

(Raymond Queneau)

Il est plus flatteur d'être distingué par une dévergondée que par une chaste, car la première fait un vrai choix.

Je méprise trop ces gens pour me déplaire en leur compagnie.

Je n'impose pas ma personne aux femmes, je leur impose la leur.

Je suis partagé entre mon goût pour les faits et mon goût pour l'effet.

Je suis trop honnête pour être poli.

L'humour est une façon de se tirer d'embarras sans se tirer d'affaire.

L'inconscient se venge la nuit.

La liberté c'est l'indifférence.

(Louis Scutenaire - Mes inscriptions)

Il vaut mieux vivre riche et honoré en mangeant de la soupe de python
que d'écouter la veuve crier dans la clairière.

(Alexandre Vialatte - Proverbe bantou)

En voyant le lit vide, elle le devint.

La main de cet homme était froide comme celle d'un serpent.

(Ponson du Terrail)

Un homme trompé est un cocu; une femme trompée est une femme.

(Albert Brie)

Le cocu, d'ordinaire, on le choie, on le gâte.

(Georges Brassens)

Certains maris ne sont bons qu'à être cocus, et encore faut-il que leurs femmes les aident.

(Georges Feydeau)

La parole ne représente parfois qu'une manière, plus adroite que le silence, de se taire.

(Simone de Beauvoir - La Force de l'âge)

Toutes les fois qu'on a l'occasion de réaliser une métaphore, doit-on hésiter un seul instant ?

(Alphonse Allais)

Il trompait tellement sa maîtresse qu'on pouvait penser qu'elle était sa femme légitime.

(Maurice Donnay)

On ne connaît point les femmes, elles ne se connaissent pas elles-mêmes,
et ce sont les occasions qui décident des sentiments de leur coeur.

(Madame de La Fayette - Zaïde)

Tout ce que les femmes peuvent raisonnablement promettre, c'est de ne pas chercher les occasions.

(François Gaston, duc de Lévis)

Tromper c'est un peu comme se baigner dans l'atlantique,
au début on hésite mais aprés elle est bonne.

(Minute blonde C+)

L'amour propre et l'amour, ça ne va pas ensemble. Si même il y en a un qu'on appelle propre,
c'est pour le distinguer de l'autre, qui ne l'est pas.

(Georges Feydeau)

Le régime mérovingien est une monarchie absolue tempérée par l'assassinat.

(Numa Denis Fustel de Coulanges)

On blesse l'amour propre, on ne le tue pas.

(Paul Morand)

M. Henry Somm avait coutume de dire aux jeunes gens:
Méfiez-vous de l'assassinat; il conduit au vol et, de là, à la dissimulation.

(Alphonse Allais)

L'assassinat sur l'échafaud est la forme la plus exécrable d'assassinat,
parce qu'il est investi de l'approbation de la société.

(George Bernard Shaw)

Le calembour est incompatible avec l'assassinat.

(Stendhal - La Chartreuse de Parme)

La discipline n'est pour ainsi dire que l'art d'inspirer aux soldats plus de peur de leurs officiers que des ennemis.

(Claude Adrien Helvétius)

Les femmes ! Ah ! Les femmes ! Elles sont comme l'argent. On aimerait pouvoir les jeter par la fenêtre.

(Boni de Castellane)

BOY SCOUT : un enfant habillé comme un couillon, commandé par un couillon habillé comme un enfant.

ETERNITE : laps de temps qui s'écoule à partir du moment où tu l'as sautée, et celui où tu l'a raccompagnée à la maison.

FACILE : se dit d'une femme qui a la moralité sexuelle d'un homme.

MAL DE TETE : contraceptif le plus utilisé par les femmes.

NYMPHOMANE : terme utilisé par certains hommes pour désigner une femme qui a envie de faire l'amour plus souvent qu'eux.

PESSIMISTE : optimiste qui a l'expérience.

PSYCHOLOGUE : c'est celui qui regarde les autres quand une jolie femme entre dans une pièce.

STATISTICIEN : se dit de quelqu'un d'habile à manier les chiffres, mais pas suffisamment pour être ingénieur.

L'erreur, le crime et l'adultère : voilà tout ce qui rend les hommes intéressants.
(Pierrot mon ami)

L'assiette pleine cache une assiette vide, comme l'être cache le néant.

Les jumelles grossissent et les soeurs qui ne le sont pas grandissent.
(Morale élémentaire III)

Les hommes sont volages. Bien folle est qui s'y fie.
(Le vol d'Icare)

(Raymond Queneau)

Le sommeil n'est pas un lieu sûr.

(Jean Cocteau)

C'est très reposant d'être sourd. On ne vous dit que l'essentiel.

(Sacha Guitry)

L'amour est le plus grand des vaisseaux du corps...

(Jacques Audiberti)

Il donnait d'impression de n'avoir jamais de sa vie reçu d'autre courrier que des factures.

(Richard Brautigan)

Les filles... je tiens à vous le dire : "Con promis, chose due".

(Coluche)

Parmi les actes préliminaires du coït sont considérés véniels
la pénétration du pénis dans la bouche et l’introduction d’un doigt dans l’anus de la femme.

(Code ecclésiastique).

quelques fucking citations célèbres : )

Mayor of Hiroshima "What the fuck was that?"
Captain of the Titanic "Where's all the fucking water coming from?"
Michelangelo "You want me to paint what on the fucking ceiling?"
Einstein "Any fucker could understand that."
John Lennon "Is that a real fucking gun?"
Picasso "It does fucking look like her."
Christopher Columbus "Where the fuck are we?"
Michael Jackson "It's a fucking skin condition"
and more recently "I told you I didn't fucking fuck him!"
Joan of Arc "I don't suppose it will fucking rain."
George Bush "Fcuk! I can't spell."
Paris Hilton "Fuck me."
Bill Clinton "I should have fucked her."
Leonardo da Vinci "Call that a fucking smile?"

L'humanité, comme une armée en campagne, avance à la vitesse du plus lent.

(Gabriel Garcia Marquez)

Ici gît suis. Ici gît reste.

(Roland Bacri)

Il faut faire très attention aux femmes. C'est encore plus traître que l'alcool.

(Michel Galabru)

Qu'est-ce que ton baiser ? C'est un lèchement de flamme.

(Victor Hugo)

Pour certains, la mort c'est la seule façon qu'ils ont de se prouver qu'ils étaient vivants.

(Jacques Dutronc)

La mort, c'est tellement obligatoire que c'est presque une formalité.

(Marcel Pagnol)

Aimer, c'est ne plus comparer.

(Bernard Grasset)

On ne sait jamais qui on épouse : le mariage nous l'apprendra.

(Jacques Chardonne)

Il y a plusieurs manières de se tuer : l'une est d'accepter absurdement de vivre.

(Louis Aragon)

Le pessimiste pense que toutes les femmes sont des garces. L'optimiste l'espère bien.

(Chauncey Depew)

L'acte d'amour et l'acte de poésie sont incompatibles avec la lecture du journal à haute voix.

(André Breton)

Ce qui me perd, c'est qu'à ce moment-là, je n'ai plus ma tête. Quand je la retrouve, tout est terminé.

(Henri Jeanson)

Me donneriez-vous vingt-cinq ans ?
Si j'avais vingt-cinq ans, je les garderais pour moi.

(Sacha Guitry)

je n' ai jamais rencontré une femme qui m'ai fait regretter d'être un homme; et je les prie de ne pas prendre ça pour un compliment.

(Boris Vian)

Vivre c'est souffrir, mourir c'est guérir.

(Céline)

J'adore parler de rien c'est le seul domaine ou j'ai de vagues connaissances.

(Oscar Wilde)

Veuillez croire ... moi pas.

(Pierre Desproges)

La paresse, c'est de se lever à 6 heures pour avoir plus longtemps à ne rien faire.

(Tristan Bernard)

L'intelligence, c'est le seul outil qui permet à l'homme de mesurer l'étendue de son malheur.

(Pierre Desproges)

Les murs ont des oreilles dans la mesure où les cloisons sont nasales et les conduits acoustiques.

(Pierre Dac)

Dieu n'a pas fait d'aliments bleus.
Il a voulu réserver l'azur pour le firmament et les yeux de certaines femmes.

(Alphonse Allais)

Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée.
S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon.

(Jean-Claude Vandamme)

Un gouvernement qu'on soutient est un gouvernement qui chancelle.

(Talleyrand)

Les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints.

(Jean-Pierre Raffarin)

Le pétrole est une ressource inépuisable qui va se faire de plus en plus rare.

(Dominique de Villepin)

Les coupures de presse sont celles qui cicatrisent le plus vite.

(Patrick Devedjian)

Il est toujours conseillé d'être un perdant si vous ne pouvez pas être un gagnant.

(Frank Zappa)

Education : the inculcation of the incomprehensible into the ignorant by the incompetent.

(John Maynard Keynes)

parler n'est-il pas une sorte d'action ?

(Platon)

Qui n'est pas misanthrope a quarante ans n'a jamais aimé les hommes.

(Chamfort)

Les convictions sont les ennemis de la Vérité.

(Nietzsche - Aphorismes)

Le difficile en littérature, c'est de savoir quoi ne pas dire.

(Gustave Flaubert).

C’est le cinéma muet qui a rattrapé mon cinéma.

(Jean-Luc Godard aprés son "entartage" par Noël Godin)

Descendre du Singe ! Espérons que cela n’est pas vrai.
Mais si cela était, prions Dieu pour que cela ne s’ébruite pas !

(Exclamation de la FEMME DE L’ÉVÊQUE DE WORCESTER après avoir pris connaissance des oeuvres de Darwin en 1874.)

La passion charnelle reste la plus haute forme de quête spirituelle. Elle est un aperçu d'éternité.

(François Cheng)

Quand elles ne savent plus quoi faire, elles se déshabillent,
et c'est sans doute ce qu'elles ont de mieux à faire.

(Samuel Beckett)

L'avenir est ce qu'il y a de pire dans le présent.

(Gustave Flaubert)

On n'est pas heureux : notre bonheur, c'est le silence du malheur.

(Jules Renard)

Penser contre son temps, c'est de l'héroïsme. Mais le dire, c'est de la folie.

(Eugène Ionesco)

L'amour? On ne saurait médire d'un sujet qui a survécu au romantisme et au bidet.

(Emil Cioran)

Il faut écrire pour soi, c'est ainsi que l'on peut arriver aux autres.

(Ionesco)

La femme ne peut être que ménagère ou courtisane.

(P-J. PROUDHON - L’Opinion des femmes, janvier 1849.)

Il n'y a que deux choses à faire quand il pleut tant. Et j'ai horreur de jouer aux cartes !

(Louis Malle _ La petite)

Australian beer is like making love in a canoe : it's fucking close to water.

(Monty Pythons)

Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.

Si un jour tu te sens inutile et déprimé, souviens-toi : un jour tu étais le spermatozoïde le plus rapide de tous.

(Coluche)

Est-ce que tu peux me citer une religion ou on s'éclate ? Une !?

Les hommes préfèrent les blondes, certes. Mais y prennent ce qu'ils peuvent.

On peut difficilement s'empêcher de penser que si Napoléon avait vécu 90 ans de plus il aurait très bien connu Louis Amstrong.

(Blog Bebop et Lulla)

Être absoluement moderne, c'est être l'allié de ses propres fossoyeurs.

(Milan Kundera - l'Immortalité)

Les poêtes maintenant, ils sortent de sciences-politiques. Ils s'y connaissent en éthique, éthique politique, mais l'éthique de la peau, la peau-éthique...

(Jacques Prévert)

J'ai été enfant de chœur, militant socialiste, et pilier de bar. C'est dire si j'en ai entendu des conneries...

(Michel Audiard)

Nous avons tellement de façons complexes d'aimer et un seul mot simple pour l'exprimer.

(Jacques Sternberg)

La littérature, comme toute forme d'art, est l'aveu que la vie ne suffit pas.

(Fernando Pessoa)

DANSE : Frustration verticale d'un désir horizontal.

(Pierre Desproges)

Ah, mon Dieu, c'était donc pas assez que les hommes soient mortels? Pourquoi les avoir fait si con?

(Frédéric Dard)

On n'est heureux que par hasard.

(jules Renard)

Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu.

(Chamfort)

Les femmes croient volontiers que parce qu'elles ont fait
le contraire de ce qu'on leur demandait, elles ont pris une initiative.

(Sacha Guitry)

Une paire de fesses est la chose la mieux patagée du Monde.

(Antoine Blondin)

La fellation peut évidemment être utilisée comme une caresse dans le cours normal de l'étreinte,
mais certainement pas comme une méthode de réanimation.

(Romain GARY - Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable)

Il n’y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve ou on l’accomplit.

(René Char)

Il n’y a pas de hasard... il n’y a que des rendez-vous qu’on ne sait pas lire.

(Jérôme Touzalin - Le Pommier)

La bouche est un fruit qu'on mange à même la peau.

(Malcolm de Chazal)

Les livres que le monde appelle immoraux sont ceux qui lui montrent sa propre ignominie.

(Oscar Wilde)

En napolitain, le mot travailler n’existe pas. On dit fatigare.

(Roberto ROSSELLINI)

Il y a un amour que l'on appelle vénal pour laisser croire que l'autre ne se vend pas.

(Etienne Rey)

Ce qui est à la mode, c'est ce que l'on porte soi même ;
ce qui n'est pas à la mode, c'est ce que les autres portent.

(Oscar Wilde)

L'autre jour, au café, je commande un demi. J'en bois la moitié. Il ne m'en restait plus.

(Raymond Devos)

Les femmes et le bordeaux, je crois que ce sont les deux seules raisons de survivre.

(Pierre DESPROGES)

Il est plus aisé d'avancer avec des vices qu'avec des versas.

(Blog de Bebop et Lulla)

Si Madame de Sévigné avait pris le métro, elle aurait peut-être raté sa correspondance.

(André Gaillard)

Si la jeune fille est rousse, c'est bien connu, elle a l'épiderme sucré.
Il convient donc de faire l'amour vers les 4 heures de l'après-midi. Pour le goûter !

(Guy Bedos)

Quelle est la différence entre un pléonasme et un fantasme ?
Descendre en bas, c'est un pléonasme. Descendre en bas et en porte-jarretelles, c'est un fantasme !

(EcholaListes)

Vice : plaisir que l'on n'a pas goûté.

(Louis Aragon)

La fidélité est un vice de pauvre.

(Charles Baudelaire)

Pauvreté n'est pas vice. Parbleu ! Un vice est agréable.

Les qualités sont du domaine de tous le monde. Les vices seuls marquent la personnalité.

(Paul Léautaud)

Nos vertus, nous les devons à l'impuissance où nous sommes d'avoir des vices.

(Jules Renard)

Les femmes, au fond et au fion, adorent les misogynes.

(Serge Gainsbourg)

Pieuse : Femme que l'on peut mettre au pieu facilement.

(Anonyme)

Eh bien, moi, quand j'étais toute petite fille, un vieux général m'a aimé deux ans sans que je le susse.

(Mme Aubernon de Nerville)

Les yeux de la luxure ont des joies secrètes.

(Paul Eluard)

La courtisane est un mythe. Jamais une femme n'a inventé une débauche.

(Gustave Flaubert)

La pire débauche est celle des femmes froides. Les apathiques sont des louves.

(Edmond et Jules de Goncourt)

Non la simplicité, ce qui n'a pas de sens,
mais la complexité modeste et secrète.

(J.L. Borges - L'Autre, le même)

- Comment fait-tu donc, ma chère, pour savoir qu'il t'aime ?
- Lorsqu'il devient stupide, incapable de causer, de répondre, totalement idiot !

(Guy de Maupassant)

Une paire de petites fesses a plus de pouvoir que tout ce qu'il a pu y avoir
de philosophes, d'astrologues, d'alchimistes et de nécromants.

(Pietro Aretino Bacci, dit l' Arétin)

La fortune ne vient pas en dormant seule.

(Catherine Otéro)

Il est dommage qu'on ait choisi l'Euro pour monnaie européenne moi je préférais l'Ecu...
parce qu'avec le mien je me suis fait de l'or !

(Illona Staller dite La Cicciolina)

Commence jeune à payer les femmes, tu t'apercevras moins vite que tu vieillis...

(Sacha Guitry)

Malheur au pays qui a besoin de héros.

(Bertold Brecht)

Un con est un imbécile qui n'a de cet organe ni la profondeur, ni la saveur.

(Léo Campion)

Un con est exquis pourvu qu'il se taise.

(Frédéric Dard)

Caresser est plus merveilleux que se souvenir.

Il est un degré dans le vierge et le pur, qui par son excès peut faire peur.

Cette désolation si singulière qu'il y a toujours dans le regard des monstres.

(André Pieyre de Mandiargues)

Le véritable gentleman est celui qui appelle toujours un chat un chat.
Même lorsqu'il trébuche dessus et qu'il tombe.

(Marcel Achard)

Epouser une veuve, n'est-ce pas un peu considéré chez nous comme un mariage d'occasion,
comme l'achat d'une marchandise légèrement défraîchie ?

(Guy de Maupassant)

J'aime les porcs. Les chiens nous regardent avec vénération.
Les chats nous toisent avec dédain. Les cochons nous considèrent comme des égaux.

(Winston Churchill)

Les écrivains font des châteaux en Espagne, les lecteurs y vivent,
et les éditeurs touchent les loyers.

(Maxime Gorki)

Il n'y a pas de preuve que la puce, qui vit sur la souris, craigne le chat.

(Henri Michaux - Tranches de savoir)

Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin.

(Emil Cioran)

Politiquement correct : les femmes qui refusent la fellation,
on les appellera désormais les non-d'une-pipe.

(Les Nuls)

On ne peut nier que la femme a distancé la guenon plus que l'homme le singe.

(Jacques Deval)

Il n'y a pas de hasards, il n'y a que des rendez-vous.

(Paul Eluard)

Les riches ont des angoisses, les pauvres ont des inquiétudes.

(Louis Scutenaire)

Il y a souvent plus d'angoisse à attendre un plaisir qu'à subir une peine.

(Colette)

L'angoisse n'est pas supportable sans l'humour. C'est le mélange qui fait le plaisir.

(Alfred Hitchcock)

Habile est le mari qui garde le silence, car le silence angoisse les femmes.

(Madame Necker)

Le bonheur on s'y fait, le malheur on ne s'y fait pas, c'est ça la différence.

C'est avec les bonnes bourgeoises qu'on fait les meilleures grues.

Dans la vie il y a deux expédients à n'utiliser qu'en dernière instance : le cyanure ou la loyauté.

(Michel Audiard)

Le cerveau de l'homme a deux hémisphères :
la couille gauche et la couille droite.

(Agnés Soral)

Puisque l’intelligence de l’homme a ses limites, pourquoi faut-il que la bêtise de l’homme n’en ait pas ?

(Georges Courteline)

Le soleil n’éclaire que le jour et les Gaulois lui préféraient la lune qui éclaire (plus utilement) la nuit.

(Alexandre Vialatte)

– Chéri, viens te coucher...
– Non, je suis trop fatigué.

(Sacha Guitry)

Aujourd’hui, quand on parle du bouton de la souris, il vaut mieux préciser le contexte.

(Germain Savard)

La jeunesse, c’est quatre membres souples et un raide. La vieillesse, c’est l’inverse.

(Jean Delacour)

Les femmes ne sont pas brutales, c'est vrai - elles sont féroces.

(Alfred Delvau - Les Cocottes de mon grand-père)

Les femmes sont des démons qui nous font entrer en enfer par la porte du paradis.

(Saint Cyprien)

Dieu, quand il a pétri la terre, a fait une grosse boulette.

(Henri Monnier)

Ce n'est pas n'importe qui qui peut être quiconque.

Une erreur peut être vraie ou fausse, selon que celui qui l'a commise s'est trompé ou non.

(Pierre Dac)

Mozart était tellement précoce qu’à trente-quatre ans, il était déja mort.

(Pierre Desproges)

De nos jours, le premier penseur de bistrot venu, sous prétexte qu'il boit un coca-cola,
les fesses sur du plastic, sous un tube de néon, a tendance à croire qu'il en sait forcément plus long que Platon!

(Jean Anouilh - Les poissons rouges)

Comment trouves-tu mes fesses? - Très facilement.

(Frédéric Dard)

Quand je n'aurai plus qu'une paire de fesses pour penser, j'irai l'asseoir à l'Académie.

(Georges Bernanos)

Il n'est pas d'être capable d'aimer un autre être tel qu'il est.

(Paul Valéry)

Il est démocratiquement impensable qu'en république il y ait encore trop de gens qui se foutent royalement de tout.

(Pierre Dac)

Les paroles sont femelles, et les faits mâles.

(Gabriel Meurier)

Le mâle est un accident ; la femelle aurait suffi.

(Remy de Gourmont)

Il y a deux façons d'enculer les mouches : avec ou sans leur consentement.

(Boris Vian)

Aujourd'hui, on peut dire "bite" et "enculé" même au cours d'un dîner mondain,
mais on ne peut plus dire "prolétaire" ou "lutte des classes".

(Jean-François Kahn)

On voyage toujours à bord de soi-même.

(Jacques Meunier)

Ne jamais l’oublier : nous sommes tous les fruits des Fendues.

(Jean Mermet)

Une femme intelligente est une femme avec laquelle on peut être aussi bête que l'on veut.

(Paul Valéry)

Axiome: Retirez le Q de la coquille: vous avez la couille, et ceci constitue précisément une coquille.

On ne devrait tromper sa femme que quand elle est jolie.
Sans ça on doit avoir l'impression que les filles vous accordent ça pour vous consoler.

Les femmes compliquent la vie des hommes pour obliger ceux-ci à la simplifier
et entretenir en eux la flamme créatrice.

(Boris Vian)

Adam avait-il un nombril ?

(Jacques Dutronc)

Les grands ne sont grands que parce que nous sommes à genoux : Levons-nous!

(Louis-Ferdinand Celine)

Au-dessous du nombril, il n'y a ni religion ni vérité.

(Proverbe italien)

Je plains les gens petits : ils sont les derniers à savoir quand il pleut.

(Peter Ustinov)

Le célibataire est celui qui prend le mariage très au sérieux.

(Michel Déon)

A peine eût-il inventé le gourdin, que l'homme de Cro-Magnon songeait aussitôt à en foutre un coup
sur la gueule de la femme de Cro-Magnonne qui refusait de lui avouer l'âge de Pierre.

(Pierre Desproges)

Pour aimer une femme, il ne suffit pas qu’elle nous plaise,
il faut encore que toutes les autres aient cessé de nous plaire.

(SACHA GUITRY)

Plus les femmes sont belles, plus elles ont tendances à se foutre de nous, et plus on en redemande.

(Alfonso Merino)

Quand une pensée s’aboutit en un slogan, c’est agréable, c’est confortable,
ça peut même permettre de remporter quelques victoires rhétoriques tranquillisantes.
Le problème, c’est que ce n’est plus de la pensée.

(Serge Lehman)

L’amour, c’est donner ce que l’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas.

(JACQUES LACAN - LE SEMINAIRE)

Solitude : douce absence de regards.

(Milan Kundera)

La solitude est bonne aux grands esprits et mauvaise aux petits.

La solitude trouble les cerveaux qu'elle n'illumine pas.

(Victor Hugo)

La solitude conserve neuf.

(Paul Léautaud)

Rien ne peut être fait sans la solitude.

(Pablo Picasso)

Parler c'est comme baiser. C'est obscène et beau.

(Morgan Sportès)

Solitude : la double solitude où sont tous les amants.

(Anna de Noailles)

Les femmes sont amoureuses et les hommes sont solitaires.
Ils se volent mutuellement la solitude et l'amour.

(René Char)

La solitude, c'est pire quand on est seul.

(Gilles Veber)

Au moindre mot, le sot s’effarouche…

(Héraclite)

L'optimisme est un ersatz de l'espérance, qu'on peut rencontrer facilement partout,
et même au fond de la bouteille.

(Georges Bernanos)

On n'est pas "un peu" enceinte.

(Proverbe turc)

Il ne faut pas manger tes ongles parce qu'ils sont à toi. Si tu aimes les ongles, mange ceux des autres.

(Georges Darien - le voleur)

La fellation est un perfectionnement libidinal qui consiste à stimuler un ithyphalle
avec le delta, les badigoinces et la menteuse.

(Syhemalik)

Aie !!! Qui a déplacé les meubles ?!?

(Ray Charles)

80% des Français se tuent en mourant.

(Les Nuls)

La femme est l'être qui projette la plus grande ombre ou la plus grande lumière dans nos rêves.

(Charles Baudelaire)

Si la propriété n'est certainement pas le vol, le superflu est à coup sûr l'assassinat.

(Jean Rostand)

L'homme est comme un temple. Quand la colonne est brisée, les femmes n'y portent plus leurs dévotions.

(Jules Renard)

L'homme a le coeur au cul, la femme le cul au coeur.

(Joseph Delteil)

Le jazz n'est pas mort, c'est juste qu'il a une drôle d'odeur.

Jouer de la guitare c'est comme faire l'amour: il faut vraiment être stupide pour oublier comment on fait une fois qu'on l'a appris.

Sans transgression de la norme, il n'y pas de progrès possible. Mais avant de chercher à transgresser
efficacement, on doit au moins s'être familiarisé à la règle, à la norme de laquelle on veut s'écarter.

(Frank Zappa)

Deux dangers ne cessent de menacer le monde : l’ordre et le désordre.

(Paul Valéry)

La vie commence à cinquante ans, c’est vrai ; à ceci près qu’elle se termine à quarante.

(Michel Houellebecq)

Femme qui prête l'oreille prêtera bientôt autre chose.
(Paul-Louis Courier)

Par terre on se dispute, mais au lit on s'explique. Et sur l'oreiller, on se comprend !

(Henri Jeanson)

Les sons doivent être saisis au vol par les ailes pour qu'ils ne tombent pas dans les oreilles des sourds.

(Eugène Ionesco)

Avoir des ennemis n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

(Paul Morand)

Ce n'est le goût du luxe qui est condamnable, mais le sentiment d'y avoir droit.

(Jean Rostand)

Parfois les lèvres prostituent les paroles.

(Jean-Jules Richard)

Veux-tu être comme les mauvais comédiens, qui ne peuvent chanter qu'avec les autres ?

Le bonheur et le désir ne peuvent se trouver ensemble.

(Epictète)

La gauloiserie trouve l'érotisme lugubre et la pornographie décourageante.

(Jean-Jacques Pauvert - Anthologie des lectures érotiques (1979))

Qu'est-ce que l'espoir ? Une catin qui nous séduit pour se faire tout donner.

(Sandor Petöfi)

L'amour est une rose. Chaque pétale une illusion. Chaque épine une réalité.

(Charles Baudelaire)

One day men will look back and say i gave birth to the twentieth century.

(Jack the Ripper - 1888)

Il ne faut pas comprendre, il faut perdre connaissance.

(Paul Claudel)

Vivre c'est pour apprendre à bien poser sa tête sur un ventre de femme.

(Eugène Guillevic)

Je fis, adolescente, la rencontre d'un prince enflammé,
impétueux, traître comme tous les grands séducteurs : le jurançon.

(Sidonie-Gabrielle COLETTE)

Nous possédons la meilleure cuisine, les meilleurs vins, les meilleurs coïts de la Création, ça suffit pour établir la différence.

(Frédéric DARD)

Bien fou qui n'aime pas boire, car le vin nous remplit d'une voluptueuse ivresse...
Le vin nous invite à la danse et nous fait oublier nos maux.

(EURIPIDE)

La pénicilline guérit les humains : le vin les rend heureux.

(Sir Alexander FLEMING)

Que d'histoire pour deux petits seins et un bouquet de poils au bas du ventre.

(Pierre Della Faille - Mise à feu)

Le vrai destin d'une jeube fille, c'est de ne plus l'être...

(Catherine Breillat)

- Comment les lapins viennent-ils au monde ?
- Comme les éléphants !

(Alfred Hitchcock - Qui a tué Harry ?)

Il est des jours où Cupidon s'en fout.

(Georges Brassens)

Un éléphant, convenablement beurré, tombera, quoi qu'il arrive, sur vos pieds côté éléphant.

(Loi de Murphy)

Les femmes attachent de l'importance à la pudeur physique
pour avoir moins à se soucier de la pudeur morale.

(Etienne Rey)

Lune : c'est du miel quand tout va encore bien.

(Bertrand Nobilet)

Quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel.

(Proverbe arabe)

Partout où le hasard semble jouer à la surface, il est toujours sous l'empire de lois internes cachées, et il ne s'agit que de les découvrir.

(Friedrich Engels)

Le hasard est le maître de l'humour.

(Max Ernst)

Il faut tenir le hasard pour un dieu et les dieux pour moins puissants que le hasard.

(Euripide)

Le mariage, la confiance n’y est pas. Il faut des témoins, comme dans les accidents.

(COLUCHE)

Donnez aux femmes le droit de vote et dans cinq ans,
vous aurez un impôt sur les célibataires.

(George Bernard Shaw)

Avoir confiance en une femme, c'est manger avec un sorcier.

Lorsque le miroir te dit des choses désagréables, remets le dans ta poche.

Plus il est vieux, plus le bouc claironne sa virilité pour s'en convaincre.

(Massa Makan Diabaté - Le Boucher de Kouta)

Femme qui abandonne sa bouche accorde sans peine le surplus.

(Chrétien de Troyes)

Dans la bonne société anglaise, le talent plus le utile est de savoir bâiller la bouche fermée.

(Oscar Wilde)

Un moine et un boucher se bagarrent à l'intérieur de chaque désir.

(Emil Michel Cioran)

Quand l’honneur est dans le drapeau, l’intelligence est dans la trompette.

(Stefan Zweig)

Aucune mâchoire de bouledogue n'est plus tenace que les doigts d'une femme qui hait.

(Jean Giraudoux)

On est bien forcé de croire au doigt de Dieu quand on voit comme il se le met dans l'oeil.

(Jean Richepin)

Parler c'est comme baiser. C'est obscène et beau.

(Morgan Sportès)

Le verger d'une femme pauvre est dans son corsage, et son champ sous son tablier.

(Proverbe estonien)

Les dindons vont en troupe, le lion est seul dans le désert.

(Alfred de Vigny)

L'inutile morceau de chair au bout du pénis s'appelle un homme.

(Jo Brand)

De la fréquentation de son pénis on tire des satisfactions inépuisables.

(Louis Scutenaire - Mes inscriptions)

String : éclipse partiellement la lune.

(Paulo Vincente)

Les tongs, ce sont les strings des pieds.

(Philippe Geluck)

Un pied sur la rive droit, un pied sur la rive gauche,
et le troisième au derrière des imbéciles.

(Jacques Prévert)

Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche.
Quand l'un avance, l'autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche !

(Raymond Devos)

Il est inadmissible qu'on me demande de prononcer prouffe un mot écrit proof.

(Remy de Gourmont, Esthétique de la langue française.)

Notre pays est la seule nation au monde où il y a autant de problèmes qu'ailleurs.

(Bernard SHAW)

Mûrir, mourir ; c'est presque le même mot.

(Victor HUGO)

La liberté, c'est de n'arriver jamais à l'heure.

(Alfred Jarry - Extrait de Ubu Roi)

Le foin n'a pas la même odeur pour les chevaux et pour les amoureux.

(Stanislaw Jerzy Lec)

La douceur est avec les femmes ce que le sucre est aux fruits :
elle permet de conserver les bons et d'utiliser les mauvais.

(Proverbe italien)

Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables.

(Charles Baudelaire)

Un gentleman est un monsieur qui se sert d'une pince à sucre, même lorsqu'il est seul.

(Alphonse Allais)

Le pied du mur a été spécialement inventé pour qu'on y reconnüt le maçon.

(Alphonse Allais)

Je n'aimerais guère vivre sur la lune. Ca m'embêterait de changer de quartier tous les neuf jours.

(Francis Blanche)

Il vaut mieux qu'il pleuve un jour comme aujourd'hui plutôt qu'un jour où il fait beau.

(Pierre Dac)

Comme Dieu est bon d'avoir créé la femme salope! Sinon elle ne serait que chiante.

(Frédéric Dard)

Les psychanalystes, ce rebut de l'humanité, cette profession dont le seul nom semble associer la psyché et l'anus.

(Karl Kraus)

Tous les chats sont mortels, Socrate est mortel, donc Socrate est un chat.

(Eugène Ionesco)

Rien ne sert de mourir, il faut mourir à point.

(Jules Renard)

Rien n'emplit mieux une main qu'un sein.

(Jean Baudrillard)

Rien n'est plus proche d'une femme ensorcelée qu'une femme éprise.

(Julien Green)

Une brune frisée, cheveux courts, grain de beauté sur le sein gauche, appendicectomie,
alliance platine ... ça vous dit quelquechose ?

(Bertrand Blier - Buffet froid)

O Dieu, si tu veux que jamais plus femme n'élève la voix, crée enfin un homme adulte !

(Jean Giraudoux)

En tous pays, avant de juger un homme, le monde écoute ce qu'en pense sa femme.

(Honoré de Balzac)

Le meilleur moyen de consoler un malheureux est de l'assurer qu'une malédiction certaine pèse sur lui.
Ce genre de flatterie l'aide à mieux supporter ses épreuves, l'idée de malédiction supposant élection, misère de choix.

(Emile Michel Cioran - Écartèlement)

La femme est capable de tous les exercices de l'homme sauf de faire pipi debout contre un mur.

(Colette)

Un intellectuel, c'est quelqu'un qui entend le mot "pipe" et pense à Magritte.

(Alan Patrick Herbert)

Le sexe des garçons, il leur sert à tout. Ca sert à faire la guerre, président de la République,
directeur, aviateur. Ca sert à penser, à tout commander ; à décréter ; à légiférer.
Accessoirement, ça sert à faire des enfants et même à faire pipi.

(Danielle Décuré)

Peu avant sa mort, on lui dit : Mon cher Maître, vous êtes solide comme un chêne.
Il répondit : Pour le tronc, ça va ; c'est le gland qui m'inquiète !

(Théophile Gautier)

La Bourse je m'en fous, j'ai choisi la vie.

(Guy Bedos)

De la bourse ou la vie, le voleur vous laisse le choix. La femme exige les deux.

(Samuel Butler)

Portez votre main rapidement à votre chapeau et lentement à votre bourse.

(Proverbe danois)

En réalité, ce qu'on entend par avoir du coeur, c'est avoir une faiblesse des glandes lacrymales
en même temps qu'une légère paralysie du cervelet.

(Sacha Guitry)

Le whisky est le cognac du con.

En vieillissant, le whisky gagne en platitude ce qu'il perd en infamie.
On peut y conserver ses bébés mort en bas Armagnac.

(Pierre Desproges)

L'honnête épouse, au moment où elle se livre à son honnête époux,
est dans la même position que la prostituée au moment où elle se livre à son amant.

(Rachilde)

Les cons gagnent toujours. Ils sont trop.

(François Cavanna)

Les femmes tâtent leur chignon comme les hommes tâtent leur braguette.

(Henry de Montherlant)

Je connais un tas de types à qui je ne pardonnerai jamais les injures que je leur ai faites.

(Georges Clemenceau)

Ce qui console de la mort des amis, c'est qu'ils laissent des veuves.

(Frédéric Dard)

Pucelage. Petit oiseau qui n'a pas de queue. Quand on lui en met une, il s'envole.

(Alexis Piron)

Un eunuque décapité, ça n'a ni queue ni tête.

(Grégoire Lacroix (dit Corbin))

Le principe de la pénurie fonctionne à l'inverse de l'érotisme :
plus la queue s'allonge, moins la ménagère est contente.

(Bruno Masure)

Il n'y pas de danse sans que le diable y mette sa queue.

(Proverbe suédois)

Il y a trois sortes de femmes: les emmerdantes, les emmerdeuses et les emmerderesses.

(Paul Valéry)

L'argent n'a pas d'odeur, mais la pauvreté en a une.

(Paul Léautaud)

J'appelle bourgeois quiconque pense bassement.

(Gustave Flaubert)

Le maquereau est le mâle de la morue.

(André Mycho)

Ma grande objection à l'argent, c'est que l'argent est bête.

(Alain)

Nous demandons à l'imprévisible de décevoir l'attendu.

(René Char)

Avoir du remords avant de comettre une mauvaise action, de crainte de ne pas en avoir après.

(Denis Langlois)

Loi de Murphy : Tout ce qui fait plaisir est illégal, immoral ou fait grossir.

Dans une hiérarchie chaque employé tend à s'élever jusqu'à son niveau d'incompétence.
Le travail est réalisé par ceux qui n'ont pas encore atteint leur niveau d'incompétence.

Un hamster de laboratoire dit à un congénère : J'ai dressé le savant.
Chaque fois que j'appuie sur ce bouton il m'apporte des graines.

(Bernard Werber)

Les gens qui rient si fort de ce qu'ils disent, et qui n'est pas drôle,
nous dispensent par là, en prenant à leur charge l'hilarité, d'y participer.

(Marcel Proust - Sodome et Gomorrhe)

Un homme qui se respecte n'a pas de patrie. Une patrie, c'est de la glu.

Entre une gifle et une indélicatesse, on supporte toujours mieux la gifle.

(Emil Michel Cioran - Ecartèlement)

La moralité c’est l’instinct grégaire chez l’individu.

( Friedrich Nietzsche - Le gai savoir)

Il y a une fissure, une fissure dans tout, Comme ça, la lumière peut entrer.

(Léonard Cohen)

A la guerre, on fabrique des hommes morts et, pour les camoufler, on les appelle des héros.

(Alice Ferney)

Ce qui entend le plus de bêtises dans le monde est peut-être un tableau de musée.

(Edmond et Jules de Goncourt - Arts et artistes)

On n'est pas tout à fait sincère sans être un peu ennuyeux.

(Anatole France - Au tournant du siècle)

L’esprit… c’est lui, et non la chair, qui est faible.

(Cioran - La chute dans le temps)

Si tu souhaites remodeler ton passé, autant le peindre avec un pinceau en poils de tortue.

(Ancien proverbe zen)

Il faut deux personnes pour dire la vérité - une pour la dire et l'autre pour l'écouter.

(David Henri Thoreau)

Le bonheur, c'est de le chercher.

(Jules Renard - Journal)

Une femme qui fume après l'amour prouve que son amant n'a pas su l'éteindre.

Seules les femmes voient vraiment les choses. Les hommes n'ont jamais qu'une idée.

(Marcel Aymé, Uranus)

N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.

(Cioran - De l'Inconvénient d'être né)

Je ne me mets jamais en colère car je m'aime trop pour me mettre hors de moi.

(Sacha Guitry)

Le coeur d'une femme est un noyau de pêche. On la mord à pleine bouche, et,
tout à coup, on se casse les dents.

Il est si vieux qu'il ne sort de sa bouche que des mots qui ont l'air historique.

(Jules Renard)

Dans la bouche d'une femme, "non" n'est que le frère aîné de "oui".

(Victor Hugo)

Femme qui abandonne sa bouche accorde sans peine le surplus.

(Chrétien de Troyes)

Il est regrettable pour l’éducation de la jeunesse que les souvenirs sur la guerre
soient toujours écrits par des gens que la guerre n’a pas tués.

(Louis Scutenaire - Mes inscriptions)

La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas,
au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.

(Paul Valéry)

Les vrais vaincus de la guerre, ce sont les morts.

(Ernest Renan)

La liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement.

(Rosa Luxemburg - La Révolution russe, 1918)

Nous tournons en ronds dans la nuit et le feu nous dévore.

(Guy Debord)

Quand on va au cinéma, on lève la tête. Quand on regarde la télévision, on la baisse.

La télévision fabrique de l'oubli. Le cinéma fabrique des souvenirs.

(Jean-Luc Godard)

Idée de génie : mettre la pomme de Newton dans la brouette de Pascal.

(Roland Bacri)

Tout le monde répond à la pelle du fossoyeur.

(Yak Rivais)

Aime ta femme comme ton âme et bats-la comme ta pelisse.

(Proverbe russe)

Se sublimer est noble, se cultiver est bénéfique, se maîtriser est viril,
mais pour l'âme véritablement inspirée, tout cela paraît bien médiocre et bien plat
quand on peut se branler.

(Michel-Ange - Lettre au pape Jules II)

Si Dieu avait crée l'Homme avec de la toile émeri au creux des mains, il y aurait moins de branleurs.

(Pierre Desproges)

Mieux vaut la chasse en amour que la prise.

(Etienne Pasquier)

Chez une femme, c'est souvent le décolleté qui l'habille.

(Jean Delacour)

Je ne réponds pas d'avoir du goût, mais j'ai le dégoût très sûr.

(Jules Renard - Journal)

Nous sommes lucides. Nous avons remplacé le dialogue par le communiqué.

(Albert Camus)

celui qui regarde vers le haut ne peut jamais avoir le vertige.

(Milan Kundera)

L'humour vient tout seul à l'homme comme les poils au pubis.

(Pierre Desproges)

Je veux bien changer d'opinion, mais avec qui ?

(Tristan Bernard)

Le génie est une habitude que prennent certains.

(Paul Valéry - Tel Quel)

Les liaisons commencent dans le champagne et finissent dans la camomille.

(Valery Larbaud - Journal intime)

La haine, c'est l'amour en dur.

(Henry Bauchau - Antigone)

Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices.
Car le hasard est juste.

(Ferdinando Galiani)

Notre passé est sinistre, Notre présent est invivable, Heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

(proverbe afghan)

La gravité est le bonheur des imbéciles.

(Montesquieu)

Je ne plie le genou devant rien ni personne : j'ai de l'arthrose.

(Louis Scutenaire)

Tous les drapeaux ont été tellement souillés de sang et de merde
qu'il est temps de n'en plus avoir, du tout.

(Gustave Flaubert)

Une alliance ne protège qu'un seul doigt.

(Groucho Marx)

Le seul tourment qu'on ne puisse pas oublier en se livrant à la boisson, c'est l'envie de pisser.

(François Cavanna)

A son lit de mort, l'homme songe plutôt à élever son âme que des lapins.

(Louis Auguste Commerson)

Il y en a qui élèvent des enfants, d'autres qui élèvent des poulets ou des vaches, moi, j'élève la voix.

(Jacques Prévert)

Il battit ses serviteurs, ses servantes, ses tapis, quelques fers encore chauds,
la campagne, monnaie et, en fin de compte, ses flancs.

(Raymond Queneau)

Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert.

(Alexandre Vialatte)

La femme est obligée de choisir entre acheter un homme, ce qui s'appelle le mariage,
ou se vendre aux hommes, ce qui s'appelle la prostitution.

(Victor Hugo - Océan prose, 1854)

La prostitution marcherait moins bien si les hommes n'avaient pas besoin de se confier à tout prix.

(Frédéric Dard)

une once de sperme perdu fatigue plus que trois litres de sang.

(FLAUBERT - Correspondance 1859)

Retour